Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Action Commerciale
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

L'expérience employé, une pratique managériale révolutionnaire ?

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
L'expérience employé, une pratique managériale révolutionnaire ?

Après l'expérience utilisateur, nous passons de l'autre côté du miroir pour étudier le sentiment de satisfaction et de bien-être des employés. S'assurer de l'expérience professionnelle des employés permet de valoriser leurs compétences techniques et sociales et d'optimiser leurs travaux.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'expérience employé pour relever les nouveaux enjeux économiques

Les évolutions économiques du début du XXIe siècle sont notamment motivées par le développement des nouvelles technologies, la croissance de nouveaux marchés dans des pays émergents et les récentes conditions sanitaires. Ces événements ont conduit les gérants d'entreprise et les chefs de projet à penser de nouvelles stratégies de management.

Il s'agit de penser autrement les moyens de production et de création, mais aussi de revoir la place de l'employé contemporain. L'employé du XXIe siècle est un employé connecté et mobile. Il change d'entreprise plus souvent que les employés des générations précédentes. Face à ce nouveau profil, un nouveau type de management est nécessaire !

L'expérience employé vient apporter des systèmes et des outils d'analyse puissants en complément des entretiens habituels et des activités récurrentes pour affirmer la culture d'entreprise. Ces mesures permettent de moduler les tâches des employés, mais aussi de structurer des services adaptés aux forces productrices et motrices de l'entreprise.

Ce processus est essentiel à la bonne croissance de l'entreprise et peut se révéler salvateur dans le cadre d'une stratégie de diversification. Par ailleurs, l'amélioration de l'expérience employé participe au perfectionnement de l'expérience client en rendant les salariés plus sensibles à leurs besoins et à ceux des autres.

Le cycle de vie de l'expérience employé

Le cycle de vie de l'expérience employé est constitué de plusieurs étapes comprenant toute l'expérience de l'employé avec l'entreprise :

  • Le recrutement
  • L'intégration
  • Le développement
  • La fidélisation
  • Le départ

Le cycle de vie de l'expérience employé se construit donc dans le cadre d'une collaboration privilégiée entre les managers et le service des ressources humaines. Pour optimiser l'expérience des employés, il est conseillé d'évaluer les réalisations et les objectifs de l'employé tout au long du cycle. Il est aussi important d'examiner la qualité des relations entre les employés afin d'optimiser les dynamiques de groupe et la productivité générale.

Le recrutement est la première enquête à mener avec un désir d'exhaustivité pour bien cerner le profil de l'employé. Cependant, les questionnaires de satisfaction et les réunions individualisées ne sont pas à négliger durant le parcours collaborateur.

Sonder fréquemment les opinions des salariés consolide les liens avec les managers et renforce l'engagement dans une entreprise. Les sondages contribuent également à saisir l'évolution des motivations personnelles et professionnelles des personnes salariées et ainsi à créer une stratégie managériale optimale.

L'expérience employé pour la fidélisation des talents

À l'ère des grands changements économiques et des reconversions professionnelles, la fidélisation est une étape primordiale dans le cycle de l'expérience employé.

Le management des entreprises doit se concentrer sur plusieurs objectifs pour conserver ses talents :

  • Veiller aux droits du travailleur
  • Proposer des projets viables en adéquation avec les compétences techniques des employés
  • Aménager un cadre de travail serein et cordial
  • Adapter son organisation en fonction des espaces physiques et des espaces virtuels
  • Écouter attentivement les opinions et les choix de carrière de ses collaborateurs lors de discussions ou grâce à des enquêtes de satisfaction ou des questionnaires d'engagement

Pour fidéliser ses salariés, la hausse de salaire et l'amélioration de la qualité de vie au bureau ne suffisent plus, bien qu'elles soient primordiales dans le cycle de vie de l'expérience client. Le facteur clé de la fidélisation des salariés est le développement et l'application des soft skills d'un manager. Il privilégie l'écoute à l'autorité, le sens de l'équipe au leadership. Il accompagne comme un mentor, au lieu de diriger comme un chef.

Les bons réflexes pour améliorer l'expérience employé

L'expérience employé peut être observée par des collaborateurs internes comme des consultants externes justifiant de leur expertise. Dans tous les cas, il est bon d'appliquer ses deux prérogatives : bien analyser et bien réagir.

Bien analyser les données recueillies de l'expérience employé

Les enquêtes de satisfaction ne sont pas toujours optimisées et ne présentent pas toujours des résultats exploitables. C'est pourquoi il est bon de vérifier plusieurs points avant de conclure quoi que ce soit :

  • Les objectifs du sondage ont été clairement expliqués
  • Les salariés ont été interrogés durant une période calme de leur travail
  • Il n'y avait pas de question tendancieuse orientant les réponses des employés
  • La présence hiérarchique se cantonnait à l'invitation à répondre au questionnaire
  • Des questions ouvertes étaient posées pour assurer la libre expression des employés

Bien réagir aux conclusions de l'expérience employé

Les résultats de l'expérience employé peuvent surprendre et amènent à percevoir d'une manière nouvelle l'entreprise et ses employés. Il convient alors de mettre en place une stratégie de management bienveillante afin d'en tirer le meilleur parti.

Il s'agit de prendre en compte les résultats pour le développement de projet et de proposer des activités sociales plus adaptées aux salariés. Que ce soit dans les réunions personnalisées, comme dans les événements de groupe, les managers prévoient des missions sur-mesure, manifestant leur écoute et leur réactivité.

Les managers posent avec le même intérêt les questions : Que faites-vous ? Que ressentez-vous ? Avez-vous atteint les objectifs demandés ? Quels rêves possédez-vous ?

Faisant écho aux réflexions récentes sur la responsabilité sociétale d'une entreprise, l'expérience employé requiert la révision des pratiques managériales et demande parfois l'examen de personnes situées à de hautes strates hiérarchiques.

C'est ici que l'expérience employé prend tout son caractère révolutionnaire ! Elle saisit toute l'importance de l'introspection en entreprise, pour l'entreprise. Elle implique une exposition à de nouvelles données et à une certaine vulnérabilité. On découvre des ambitions insoupçonnées et parfois quelques désillusions. Les managers appliquent une démarche où ils écoutent plus qu'ils ne disent ou contrôlent. Ils se mettent dans une posture humble et fragile où ils cherchent à trouver du sens plutôt qu'à l'imposer.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles