Cadremploi.fr assure la "rupture de la période d'essai"

Publié par le

Afin de favoriser la mobilité des cadres et de limiter les risques financiers liés à la précarité due à la période d'essai, Cadremploi.fr lance, avec les Assurances Pilliot, une offre permettant d'en assurer la rupture.

  • Imprimer
Les cadres qui ont fait le choix de quitter leur précédent emploi pour une nouvelle aventure professionnelle s'exposent à une perte financière qui, en cas de rupture unilatérale du contrat par leur nouvel employeur, peut aller jusqu'à 40 % de leurs revenus. Pour pallier ce risque, le cabinet Pilliot assurances a conçu "j'assure ma période d'essai avec cadremploi.fr". Le principe? Il s'agit d'un contrat qui doit être conclu avant le premier jour de la prise de fonction. Deux formules existent selon que l'on bénéficie de trois années d'affiliation à l'assurance-chômage (contrat Évolution) ou qu'il y ait eu une interruption de cotisation durant les trois dernières années (contrat Stratégie). En cas de rupture de la période d'essai, ces contrats garantissent 100% de la rémunération tant que la personne n'a pas retrouvé un emploi. Ils complètent les allocations chômage ou les remplacent si la personne ne peut en bénéficier. En option, le cabinet propose une prestation d'outplacement. La cotisation dépend des garanties choisies et du profil de l'assuré. Elle varie selon les cas entre 10% et 50% d'un salaire net mensuel. Ainsi, pour un salaire de 50 KE brut/an, la cotisation pourra aller de 312 euros (Garanties minimum/profil peu risqué) à 1 560 euros (Garanties maximum/Profil risqué). Pour tout renseignement : http://www.cadremploi.fr/emploi/html?page=528

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet