Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Action Commerciale
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Jean Muller, président national DCF : "La culture est un puissant levier au service de l'économie"

Publié par le - mis à jour à
Jean Muller, président national DCF : 'La culture est un puissant levier au service de l'économie'

Le mouvement DCF tiendra son Congrès national du 15 au 18 juin à Clermont-Ferrand, sur le thème « Cultures et développement ». Explications.

Je m'abonne
  • Imprimer

Pourquoi avoir placé votre prochain Congrès national sous le signe de la culture, dans la capitale auvergnate ?

Le maire de Clermont-Ferrand et président de la métropole, Olivier Bianchi, a assisté à notre dernier congrès, en 2018 à Nantes, et nous a manifesté son souhait d'accueillir notre prochaine manifestation dans sa ville. Nous avons appris à cette occasion que Clermont-Ferrand était candidate au titre de Capitale européenne de la culture en 2028, ce qui nous a inspirés pour le thème de notre congrès. Pour rappel, nous organisons chaque congrès autour d'un fil conducteur.

Lors de la précédente édition à Nantes le thème était « La métamorphose du management » : nous avons été visionnaires, car la crise sanitaire a révolutionné les méthodes de management, désormais beaucoup plus participatives avec notamment, le recours au télétravail. Concernant la culture, il s'agit à la fois d'un extraordinaire moteur de développement économique, de fierté d'appartenance et de rayonnement national et international de notre pays et de nos territoires.

La culture est un puissant levier au service de l'économie. Il faut savoir qu'un produit culturel entraîne dans son sillage une myriade de professionnels, de PME qui font de leurs talents une passion et de leur passion un métier. En témoignent par exemple les nombreux festivals que Clermont-Ferrand accueille : le Festival international du court métrage, des musiques actuelles, du jazz, de la photographie, etc. La culture donne naissance à des industries innovantes et florissantes. Notre congrès va permettre d'approfondir ce thème et nous accueillerons les acteurs et dirigeants de ces industries et entreprises qui rayonnent.

La culture offre donc des parallèles utiles aux autres secteurs ?

Absolument. La première promesse faite à nos adhérents, c'est de renforcer leur expertise. Nous les aidons à comprendre le monde dans lequel nous évoluons pour être en capacité de prendre les bonnes décisions professionnelles dans un environnement incertain. Or, l'industrie culturelle a fait face à un double défi.

Tout d'abord, elle a vécu l'impact de la révolution numérique,notamment dans l'édition musicale puis le cinéma : il suffit de voir la place qu'occupent désormais les plateformes internet de diffusion. Ensuite, le secteur culturel tout entier a été très affecté par la crise de la Covid, donc obligé de se réinventer ou d'accélérer sa transformation. C'est inspirant et illustratif pour les dirigeants des autres secteurs, tous concernés par l'accélération du numérique dans leurs métiers et motivés par le retour de la croissance à l'ère post Covid.

Quels seront les temps forts du Congrès ?

Le programme sera particulièrement riche sur ces quatre jours, avec des activités sportives, gastronomiques et bien sûr culturelles, ponctué par des visites de musées et de sites emblématiques. Le coeur de l'événement sera la journée du vendredi 17 juin où, de 9h à 18h, nous accueillerons plus de 15 intervenants chefs d'entreprise et experts des industries culturelles : économiste, sociologue, directeurs de musée, de maison d'édition, producteurs de spectacles, DG d'enseigne de biens culturels, etc.

Tous ces professionnels viendront témoigner des transformations de leurs industries et comme pour chaque congrès ce sera l'occasion d'effectuer des rencontres et de parler mécénat. Sans oublierl'opportunité d'associer à notre congrès le 16 juin,la traditionnelle finale DCF challenge qui récompense les étudiants en formation commerciale. Ce congrès sera véritablement un moment de réflexion, de partage et d'ouverture dans la convivialité, à l'image de notre mouvement.

Le Congrès DCF 2022 en chiffres

4 jours d'événements

650 participants attendus à la plénière au Polydome

Environ 800 participants attendus au global

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande