Recherche
Se connecter

Le mobile et Internet restent les moteurs du marché des télécoms

Publié par William Ramarques le

L'Autorité de régulation des télécommunications souligne le recul de la téléphonie fixe au quatrième trimestre 2002.

Je m'abonne
  • Imprimer

Décroissance du secteur de la téléphonie fixe et développement des marchés Internet et de la téléphonie mobile : tel est le double constat dressé par l’Autorité de régulation des télécommunications (ART), dans son rapport sur le marché des services de télécommunication en France au quatrième trimestre 2002. En terme de volume de consommation, la téléphonie fixe a connu une baisse de 6,7 % tandis que la téléphonie mobile connaissait une croissance de plus de 17 %, qui s’explique, en grande partie, par la forte progression enregistrée par le transfert de données : le nombre de SMS facturés durant le trimestre est en hausse de 56,8 % par rapport à la même période en 2001. Quant à la consommation Internet, elle a progressé de 14,5 % en volume, et devrait voir sa croissance s’accélérer à l’avenir, puisque la prochaine étude de l’ART prendre en compte les retombées des services de l’Internet mobile lancée fin 2002 par les opérateurs.

Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

s