Recherche
Se connecter

[Success Story] Direct Énergie, l'alternatif sur un courant porteur

Publié par le

L'opérateur alternatif de gaz et d'électricité s'est hissé à la troisième place de son marché, derrière les fournisseurs historiques EDF et Engie, suite à son rapprochement avec Poweo, mais aussi grâce à une stratégie multicanal audacieuse.

Je m'abonne
  • Imprimer
Objectif B to B

Au 31 décembre 2015, un nouveau pan du monopole d'EDF et d'Engie (ex-GDF) tombe: plus de tarifs réglementés pour les consommateurs de type professionnel dont la puissance dépasse les 36 kVA d'électricité par an et les 30 MWh de gaz. En clair, les tarifs de tous les clients professionnels s'ouvrent aux prix du marché. Une manne pour les opérateurs de gaz et d'électricité alternatifs: "À l'heure actuelle, 80 % de nos clients sont des particuliers, 10 % des TPE et 10 % sont des entreprises multisites", détaille Sébastien Loux, ­directeur général délégué de Direct Énergie.

Une répartition qui pourrait évoluer... d'autant que l'entreprise se met en ordre de bataille. "Nous avons recruté en début d'année 20 commerciaux pour faire face aux sollicitations croissantes des grosses entreprises, aller à leur rencontre sur le terrain, et parallèlement répondre aux appels d'offres des clients publics", poursuit-il. La force de vente terrain de Direct Énergie comporte 25 commerciaux basés à Paris, tandis que les clients TPE sont gérés par des plateformes téléphoniques situées à Caen et à Toulouse, avec une trentaine d'opérateurs. De même, les particuliers sont gérés à distance. L'objectif étant, à terme, d'équilibrer leur part et celle des professionnels dans l'activité.

Olga Stancevic

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet