Recherche
Se connecter

Equipement IT : La Carterie opte pour des tablettes Surface de Microsoft

Publié par José Roda le - mis à jour à
Equipement IT : La Carterie opte pour des tablettes Surface de Microsoft
© yanlev - Fotolia

Pour garantir la pertinence de la politique commerciale et assurer des remontées d'informations en temps réel, Draeger La Carterie a intégralement renouvelé l'équipement IT de ses forces de ventes nomades. Un projet parfaitement maîtrisé de bout en bout !

Je m'abonne
  • Imprimer

Draeger La Carterie est une entreprise familiale qui revendique à ce jour, plus de 100 ans d'histoire. Forte de 300 collaborateurs et présente dans 9 000 points de vente, Draeger La carterie avec 25 millions de produits vendus par an, s'est positionnée sur cinq univers de produits (carterie, emballage cadeau, agendas et calendriers, articles cadeaux et décoration murale).

Avec ses marques historiques, et pour ainsi dire inscrites dans nos inconscients collectifs (Draeger, Hallmark, Nouvelles Images et Yvon), Draeger La Carterie rayonne également à l'international, dans près de 50 pays. En 2017, l'entreprise a décidé de renouveler l'équipement informatique de sa force de vente. "Nous nous appuyons sur deux forces de vente distinctes, explique Guillaume Quilliot, le directeur commercial. La première est constituée d'une trentaine de commerciaux qui sont en charge du réseau de spécialistes, c'est-à-dire des groupements de clients sur différents pôles (comme les jouets, le bricolage ou les bazars), ainsi que les indépendants comme les libraires."

Une deuxième force de vente, d'environ cinquante commerciaux (y compris les managers), s'occupe des grandes et moyennes surfaces. Au total, près de 80 commerciaux ont donc été pourvus d'un nouvel outil informatique : une tablette Microsoft Surface sous Windows 10, dotée de la solution Aquarelle de Visiativ.

Faciliter le quotidien des équipes

Avec une force de vente nombreuse et très éparpillée sur le territoire, Draeger La Carterie souhaitait avant tout mettre en place un dispositif qui lui offre un meilleur suivi quotidien des performances. Mais ce n'était pas le seul fil rouge ! "L'ensemble du projet était guidé par un impératif, confie le directeur commercial : faire en sorte de limiter autant que possible le "retravail" le soir, après la journée."

Les commerciaux de Draeger La Carterie sont en en effet en permanence sur le terrain et interviennent sur le point de vente pour assurer le réassort, mais aussi le merchandising, tout en négociant avec les clients. "Nous voulions nous défaire des contraintes liées à l'utilisation d'Excel, et avions donc besoin d'une intégration de notre CRM afin que les commerciaux puissent préparer en amont leurs rendez-vous, mais aussi automatiser les prises de commandes et faire remonter les informations en temps réel", précise Guillaume Quilliot.

"Équipement IT nomade : des choix pragmatiques"

Delphine Faucon, directrice des services informatiques de La Carterie

Libérer la performance des commerciaux sur le terrain, assurer un pilotage plus précis d e l'activité, c'est essentiel. Mais il ne faut pas pour autant négliger les contingences techniques ! L'une des raisons qui ont poussé Draeger La Carterie à renoncer aux tablettes DELL dont les forces de vente étaient dotées, c'est non seulement le vieillissement des équipements, mais surtout l'absence de continuité dans le modèle. "Nous conservons toujours un stock d'environ 10% de pièces détachées pour assurer la remise en service de l'équipement des commerciaux en cas de panne dans les meilleurs délais", indique Delphine Faucon, directrice des services informatiques.

Dans ce contexte, l'homogénéité du parc est une nécessité. La notion d'amélioration continue l'est tout autant. "Nous sommes à l'écoute des ressentis de nos équipes de terrain et essayons d'améliorer sans cesse la solution", confie la DSI. Récemment, l'agencement des données dans la gestion des rendez-vous a été adaptée. "Les vendeurs créent eux-mêmes les rendez-vous via Aquarelle, et sont synchronisés dans l'agenda électronique. Mais les commerciaux ont constaté que le téléphone du client n'apparaissait qu'au bas du rendez-vous. Pour prévenir d'un retard, ou recontacter un client cela constituait une perte de temps. Nous avons ainsi réorganisé les champs pour que cette information essentielle soit plus accessible." Une amélioration continue garante de l'adoption à long terme de l'outil !


Des prérequis essentiels pour des arbitrages pertinents

Au-delà de ces ambitions, il a fallu prendre en compte la réalité du terrain. Plusieurs critères ont été a question regardés à la loupe, comme le poids du matériel, mais aussi son autonomie. De même, "nous avons fait attention à la qualité d'affichage, confie le directeur commercial. Nos commerciaux ne se contentent pas de gérer le réassort dans les points de vente, ils négocient aussi avec nos réseaux et doivent pouvoir montrer nos produits dans les meilleures conditions."

L'entreprise, qui renouvelle ses collections régulièrement, s'appuie sur un photographe officiel, Serge Le Manour, qui assure les prises de vue pour l'ensemble des gammes. Un soin tout particulier apporté à l'image, d'où le choix d'un écran de haute qualité.

Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

s