Recherche
Se connecter

Vente directe : entre digitalisation et rajeunissement

Publié par Laure Trehorel le - mis à jour à
Vente directe : entre digitalisation et rajeunissement
© Patrick Bonnor

La Fédération de la vente directe (FVD) vient de publier son 7e baromètre annuel, mettant en avant deux tendances fortes du secteur : la digitalisation, accentuée par la crise du Covid-19, ainsi que le rajeunissement des équipes commerciales.

Je m'abonne
  • Imprimer

Si la crise du Covid-19, et notamment la période de confinement, a ébranlé bon nombre de business, certains ont su saisir ce bouleversement pour se créer des opportunités, à l'instar des acteurs de la vente directe. D'après le 7e baromètre annuel de la Fédération de la vente directe (FVD), ils en ont profité pour accélérer leur digitalisation, et réinventer leur modèle de vente vers le multicanal. Si seul un tiers des entreprises de la vente directe optaient pour la diversité des canaux de vente il y a 5 ans, elles sont aujourd'hui deux tiers a intégré cette stratégie.

Le digital au service du business

Ainsi, si 83% des outils digitaux sont destinés à la communication avec les clients, 70% servent au recrutement, 50% à la prospection et 40% à la vente pure. Mais ce n'est pas tout, puisque 37% des outils digitaux sont utilisés afin d'effectuer des essais à distance, particulièrement pratiques alors que les ventes en réunion ont dû être, sinon annulées, repensées avec le contexte actuel. Ce qu'a d'ailleurs fait l'entreprise de bijoux Victoria, en réinventant son modèle de vente avec la crise.

Aujourd'hui, les deux tiers des entreprises de la vente directe optent pour une stratégie multicanale, avec, en complément des ventes en réunion, le e-commerce (90% d'entre elles), la vente par correspondance (28%), ainsi que les points de vente physiques (11%).

Des forces de vente rajeunies

Deuxième grand enseignement du baromètre : la force commerciale de la vente directe qui se fait un peu plus jeune, avec 63% des vendeurs indépendants qui ont moins de 44 ans, tandis que la part des vendeurs salariés de 25-34 ans a augmenté de 3% depuis 2018.

En parallèle de ce rajeunissement des forces de vente, les entreprises de la vente directe espèrent étoffer leurs équipes, pour 68% d'entre elles.

La vente directe en chiffres

- 1,5% de croissance en 2019 chiffre d'affaires.

- 4,630 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

- +14,5% de CA sur les 7 dernières années.

- 73% des entreprises pensent que leur CA augmentera d'ici à 5 ans.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Laure Trehorel

Laure Trehorel

Journaliste, stratégie et vente

Chef de rubrique pour le magazine Action Commerciale et pour le site actionco.fr, je suis en charge des sujets relatifs aux stratégies commerciales des [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet