Recherche
Se connecter

[Bonnes feuilles] Créer un lien émotionnel avec son client en rendez-vous

Publié par Aude David le

Je m'abonne

II-La synchronisation non verbale croisée

Utilisez un élément de votre comportement pour suivre un autre aspect de la gestuelle ou de la posture de votre client: synchronisez le rythme de votre voix sur le rythme de la respiration; croiser vos bras s'il croise ses jambes ; etc.

Exercice: Une synchronisation non verbale réussie

Le secret est d'être subtil dans votre mimétisme.

Cet exercice vous enseignera la synchronisation posturale. Vous synchroniser avec les paramètres non verbaux précédents est relativement simple. Vous repérez une des caractéristiques de la posture générale de la personne à qui vous êtes en train de parler. Puis, vous la reproduisez discrètement. Si cette personne croise les bras, faites-le aussi. Si elle se détend et s'asseye au fond de sa chaise, faites-le aussi. Le secret est d'être subtil dans votre mimétisme. Vous ne voulez pas avoir l'air de l'enfant qui copie tout ce que l'autre fait pour être désagréable. La discrétion est de mise de sorte que personne ne le remarque.

Astuce: Si vous notez un geste particulièrement voyant, ne le reproduisez pas intégralement. Choisissez plutôt la synchronisation croisée en faisant suivre chacun de ces grands gestes d'un mouvement plus discret et croisé (par exemple, s'il frappe sa main de son poing, hochez la tête suivant le même rythme).

1. Rendez vous dans un endroit où vous pourrez socialiser, seul ou avec des amis.

2. Faites connaissance avec une personne et entamez une conversation avec elle, peu importe le sujet. Il est souvent plus facile au début de se synchroniser avec quelqu'un qui est assis.

3. Commencez discrètement à vous synchroniser sur sa posture et ses mouvements de façon subtile. S'il se penche vers l'avant et pose les coudes sur la table, faites de même. Ne reproduisez pas le geste ou le changement de posture en même temps que votre interlocuteur. Choisissez plutôt d'attendre un instant, une occasion favorable pour le faire naturellement. Souvent, le moment où vous prendrez la parole après ce changement de posture est idéal. Par exemple, disons qu'il se penche vers l'avant, les coudes sur la table, et vous parle de son emploi. Laissez-le parler quelque temps puis au moment où il reprend son souffle, exprimez votre intérêt ou votre excitation en disant " passionnant! ", ou simplement reformulez son idée en général pour approfondir le rapport entre vous. Là, profitez-en pour adopter sa posture. Vous vous êtes maintenant synchronisé à lui de façon élégante et respectueuse.

Entraînez-vous chaque fois que vous êtes avec un interlocuteur, en essayant les divers paramètres, vous développerez un raffinement inégalé dans le contact.

III-La synchronisation de la respiration

Il n'y a rien qui ne nous soit plus vital que l'inhalation et l'exhalation de l'air. La synchronisation respiratoire avec celle de son interlocuteur est l'une des plus efficaces et plus anciennes techniques connues de nos jours pour la création d'un rapport. Cette forme de synchronisation est très hypnotique, et avec beaucoup de pratique, vous pouvez induire un état totalement différent chez votre interlocuteur de cette façon.

Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

s