Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Action Commerciale
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Pour les millenials, la flexibilité des conditions de travail est la seule chose qu'ils connaissent

Publié par Brand Voice le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Pour les millenials, la flexibilité des conditions de travail est la seule chose qu'ils connaissent

Le télétravail existe depuis déjà plusieurs années, mais la crise du Covid-19 a accéléré son essor. Les Français ont découvert qu'il est possible de travailler autrement que dans les bureaux de leur entreprise.

Je m'abonne
  • Imprimer
Beaucoup ont déménagé, voire changé de voie professionnelle pour exercer leur métier à distance. Les milléniaux sont particulièrement adeptes du nomadisme numérique.

Le nomadisme numérique s'est accéléré depuis la pandémie

Avoir été enfermées chez eux pendant des mois à cause de la pandémie a suscité chez de nombreuses personnes l'envie d'une autre vie. Des millions de nomades numériques à travers le monde choisissent des destinations exotiques puisque la digitalisation leur permet de ne plus être liés à un lieu précis. D'après une étude réalisée par la société britannique de fonds immobiliers et de gestion d'actifs BMO Partners, 42 % d'entre eux sont des millenials, mais les autres générations sont également bien représentées : 22 % pour la génération X, qui devance la génération Z et les baby-boomers, qui constituent respectivement 19 % et 17 % de ces travailleurs qui rejettent le mode de vie sédentaire. Certains experts estiment que le phénomène pourrait poursuivre sa croissance. Avec la reprise de l'activité, une bonne partie des salariés plébiscite le maintien du télétravail à 100 %, mais les entreprises, si elles vont accorder plus de flexibilité à leur personnel, vont exiger un temps de présence minimal au bureau, par exemple un à deux jours par semaine. Cette organisation empêche donc un départ à l'étranger.

Plus qu'un mode de travail, le nomadisme s'impose comme un mode de vie

Or, vivre dans un pays où le coût de la vie est plus faible que celui où sont générés les revenus permet de réaliser des économies importantes. Outre la question des dépenses, les critères retenus par les nomades numériques sont la sécurité, le climat, la disponibilité d'une connexion Internet de qualité. Ces facteurs expliquent le succès du Portugal, de certaines villes du Mexique, de Bali, des Caraïbes comme à Saint-Martin... Ceux qui ont goûté à cette liberté sont complètement conquis et n'entendent plus y renoncer. De manière générale, par choix ou par contrainte, pendant la pandémie, nombreux sont les actifs qui ont décidé de se lancer à leur compte. - D'une part, ils jouissent d'un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle en organisant librement leur emploi du temps. - D'autre part, ils sont autonomes dans le choix des clients et des missions qui ont du sens à leurs yeux au lieu de se voir imposer les projets. Il reste que le statut d'indépendant est synonyme pour beaucoup de couverture sociale limitée. Le portage salarial représente ainsi pour les millenials la solution pour combiner la liberté de l'autoentrepreneur et la sécurité du salariat. Ayant signé un contrat de travail avec une société comme ABC Portage, ils sont considérés comme des salariés et à ce titre, ont droit à l'assurance maladie, à la mutuelle d'entreprise, aux indemnités en cas de chômage, et continuent à cotiser pour leur retraite. Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles