En ce moment En ce moment

DossierExpression orale. Prendre la parole en public sans stress

Publié par le

1 - L'appréhension de l'auditoire

  • Imprimer

Entre le classique face-à-face avec un client et la prise de parole devant un auditoire fourni, il y a un monde ! " On peut être très à l'aise en expression orale et se retrouver démuni devant un public ", confirme Karine Berthier, une ancienne journaliste devenue consultante en communication au sein du cabinet Escal Consulting.

Si tel est votre cas, pas de panique : prendre la parole en public, cela s'apprend. Éric Mergy, directeur commercial d'Orbis, a ainsi appris à surmonter son stress grâce à des formations : " Dans ma précédente entreprise, tous les commerciaux devaient suivre un séminaire de formation à la prise de parole, explique-t-il. Durant plusieurs jours, chacun s'entraînait à parler devant ses collègues tout en étant filmé. Ensuite, on visionnait ensemble la vidéo, en émettant critiques et autocritiques. " Une méthode extrêmement formatrice, car l'enregistrement est impitoyable : voix, gestes, discours, tout peut être analysé et décrypté.

" C'est un exercice sans concessions, relate Jean-Philippe Lallemand, responsable marketing de la société Mobile Planet et, à ce titre, amené à effectuer des interventions régulières devant des assemblées. J'ai, moi aussi, suivi une formation : nos interventions étaient filmées et se déroulaient en anglais, l'objectif étant de multiplier les difficultés. Les tics de langage ou gestuels deviennent alors évidents. " Autrement dit, en visionnant la vidéo, quelqu'un qui se voit marteler frénétiquement le bureau avec son stylo ou bien qui balance nerveusement son pied remarque immédiatement ces défauts. C'est une étape essentielle, car en prendre conscience permet de les corriger.

Frédéric Thibaud, Action Commerciale N°226 - 26/12/2002

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet