Recherche
Se connecter

La réorganisation pèse sur la croissance de Télémarket

Publié par La rédaction le

Avec un chiffre d’affaires en hausse de seulement 7% en 2002, Télémarket réalise une année plutôt médiocre, mais annonce par ailleurs une réduction de ses pertes.

Je m'abonne
  • Imprimer
Le chiffre d’affaires du cybermarché Télémarket n’a progressé que de 7% en 2002. C’est très peu surtout si on compare ce chiffre à celui de l’année précédente où les ventes avaient enregistré une croissance de 37%. Dans le même temps toutefois, Télémarket annonce avoir réduit ses pertes qui sont passées de 25 à 10 millions d’euros. Des résultats qui s’expliquent par la profonde réorganisation dont a fait l’objet le site marchand désormais géré par Monoprix (groupe Galeries Lafayette). De gros efforts ont porté notamment sur la réduction des dépenses de communication et de marketing direct, ayant eu pour effet de réduire les coûts. Par ailleurs, le cybermarché a revu sa politique de gestion de la relation client. Les clients commandant plus de deux packs d’eau, par exemple, sont taxés et les mauvais payeurs ont été éliminés de la base. Une politique radicale qui a permis également d’améliorer la logistique et le respect des délais et horaires de livraison en divisant le taux « d’anomalies » à la commande par cinq. Pour l’année 2003, Télémarket table sur une croissance de 15%. Je m'abonne

La rédaction vous recommande

La rédaction

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet