Recherche
Magazine Action Commerciale
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les 10 marketplaces à privilégier pour les TPE/PME

Publié par Christelle Magaud le

Pas de stock à gérer, pas de retour client, une trésorerie en permanence positive... Les avantages d'une marketplace sont nombreux. Inspiré par Amazon, le concept de "one-stop-shopping" s'est rapidement développé en France, devenue le pays le plus concurrentiel en la matière en Europe.

Je m'abonne
  • Imprimer

Amazon, the marketplace to be

Amazon organisait à Paris, en septembre dernier, la première édition de son Amazon Academy. Un événement à destination des TPE et des PME pour les encourager à se lancer dans la transformation numérique et à adhérer à sa marketplace, qui permet à des vendeurs tiers de proposer leurs produits sur sa plateforme. Coût mensuel: 39 euros. Montant de la commission : environ de 5 à 20%.

Pour attirer à lui de nouveaux vendeurs, Amazon fait miroiter son audience mondiale (300 millions de clients) et française (23 millions de visiteurs uniques par mois).

Amazon a aussi élaboré des services sur mesure pour les PME. Depuis peu, l'entreprise met à disposition son logiciel pour que les vendeurs tiers l'appliquent sur la logistique de leurs propres entrepôts. Il fournit notamment des recommandations de conditionnement et de transport pour atteindre ses propres standards et répondre aux mêmes exigences, garanties par le service Prime aux clients d'Amazon. Autre service, celui de "souscription API", qui donne au vendeur des notifications instantanées sur tout changement de prix par ses compétiteurs.

Amazon met également des outils de gestion à la disposition de ses vendeurs, notamment des outils de reporting et de marketing comme les ventes Flash et les produits sponsorisés pour mettre en avant leur offre.

Un exemple de succès: Celui de Youkao, site de vente de coffrets cadeaux, pour qui Amazon représente la moitié de ses ventes grand public. Parmi les services proposés par le géant internet, Youkado a choisi de confier l'intégralité de son stock aux entrepôts Amazon, en utilisant le service Expédié par Amazon.






Spartoo, le roi de la diversification

Spartoo a lancé sa place de marché en 2014 (20% de son volume d'affaires aujourd'hui) et a misé sur ses compétences internes. L'entreprise a pris le risque d'associer sur une seule et même place de marché ses 80000 références, avec... 300000 autres provenant d'autres vendeurs. Résultat: un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros supplémentaires. Aujourd'hui, le site compte 10 millions de visiteurs uniques.
Avec une offre initialement centrée sur la chaussure puis élargie au prêt-à-porter et à la maroquinerie, Spartoo est devenu un acteur majeur de la vente en ligne d'articles de mode, en France comme en Europe. Fort de la réussite de sa diversification, Spartoo lance fin 2017 sa nouvelle rubrique Beauté.

L'abonnement mensuel s'élève à 39€ par pays ouvert et la commission prélevée se monte à 15%.

Avec la reprise du chausseur André, le nouveau groupe vise un chiffre d'affaires consolidé proche de 250 millions d'euros. Spartoo, qui est rentable depuis 3 à 5 ans, réalise actuellement plus de 150 millions de chiffre d'affaires, dont la moitié à l'international. Un exemple de succès sur son site: Ash, qui propose en permanence plus de 100 modèles de chaussures différents.


La Redoute, une marketplace sélective

Se montrer sélectif mais garantir la qualité: c'est le leitmotiv de La Redoute, laquelle réalise un tri rigoureux des partenaires qui viennent compléter son offre. La Redoute s'engage sur le bon niveau de service de ces vendeurs. Elle intervient également pour servir au mieux les clients en cas de problème non solutionné sur une commande avec l'un d'entre eux. La Redoute garantit enfin le bon déroulement de la transaction et le paiement sécurisé sur le site laredoute.fr.

A ce jour, plus de 450 vendeurs sont présents sur le site laredoute.fr. Ces commerçants partenaires proposent leurs produits sur la place de marché, ils préparent les commandes et se chargent de les expédier directement chez les clients. Ils répondent à toutes questions et assurent les retours si nécessaire. Les commissions évoluent entre 12 et 15% selon les catégories visées et l'abonnement mensuel est de 39 €/ mois. La place de marché pèse entre 20 et 30% de l'activité, selon les catégories. Son modèle se révèle performant, avec des croissances de 40 ou 50% chaque année. Un modèle différenciant car La Redoute est aussi un créateur, avec ses propres lignes maison.

A noter que le groupe Galeries Lafayette vient de prendre 51% du capital de la Redoute, avec une option pour monter à 100% à terme. Le rapprochement doit notamment générer un chiffre d'affaires cumulé de 5,5 milliards d'euros à horizon 2020 et créer un groupe leader dans le commerce physique et digital.

A date, la place de marché réalise plus de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires.



La marketplace Fnac, en cohabitation avec Darty

En 2016, l'une des premières synergies entre Fnac et Darty prend place sur Internet. Le groupe récemment créé a ainsi annoncé l'ouverture d'un espace Darty sur la marketplace de Fnac.com. Les clients de Fnac.com auront en effet désormais accès à une sélection de 1200 références de produits issus des rayons "petit et gros électroménager" commercialisés par Darty. Lors de l'achat de ces produits sur le site Fnac.com, les clients pourront bénéficier des mêmes services que ceux offerts par Darty sur son propre site et dans ses magasins.?

Ouverte en 2009, la marketplace Fnac.com donne accès à plus de 23 millions de références disponibles dans les boutiques de plus de 2000 vendeurs professionnels. Pour Darty, c'est une possibilité d'étendre son audience grâce à la puissance du trafic de fnac.com.

Le nouveau plan Confiance+ établi cette année prévoit une place de marché de la Fnac et de Darty multi-enseignes et multipays, dont le volume d'affaires devrait tripler par rapport à son niveau de 2016.

L'abonnement mensuel est de 39.90€ ht/mois plus une commission de 8 à 14% (sur le prix de vente HT). Pas de frais de gestion si vous souscrivez à l'abonnement mensuel.

Zalando, la plateforme mode de référence

Zalando, l'entreprise allemande de commerce électronique créée en 2008, spécialisée dans la vente de chaussures et vêtements, représente aujourd'hui 1% du marché européen de la mode mais se trouve confrontée à la politique agressive de géant généraliste Amazon. La plateforme choisir d'enrichir son offre avec des marques tierces, distribue aujourd'hui presque 20000 marques et développe avec certaines d'entre elles un partenariat original. En faisant payer une commission aux marques pour vendre leurs stocks sur son site, Zalando s'occupe elle-même de l'envoi des colis aux consommateurs tout en laissant à celles-ci le contrôle des prix. Plus de 700 marques, dont Adidas, ont accepté ce partenariat et ce programme devrait rapidement représenter 20 à 30% du chiffre d'affaires.

Les marques apprécient ce concept car il leur permet de garder le contrôle sur leurs assortiments, sur leurs prix et sur leur image.

Zalando compte sur ce nouveau concept pour améliorer sa rentabilité et son objectif d'atteindre 10% de marge opérationnelle.

Les marques apprécient en particulier que Zalando leur fournisse des datas sur qui achète quoi, des conseils sur leur stratégie marketing, leurs contenus en ligne, la logistique et la gestion des stocks.

Tous ces services sur mesure apportés aux marques permettent à Zalando de prendre de l'avance et de viser les 5% du marché européen de la mode à terme.


Aliexpress, le discount chinois

Aliexpress permet aux vendeurs chinois de commercialiser à l'étranger leurs produits à des tarifs de gros. C'est l'un des sites e-commerce les plus utilisés au monde, notamment pour ses prix très attractifs et son offre pléthorique (articles high-tech, mode et lifestyle). Cependant, son statut de plateforme chinoise peut inquiéter le consommateur. D'où les efforts fournis par la marketplace pour rassurer ses clients. La France constitue, à date, l'un des plus gros marchés d'AliExpress et tente d'inspirer confiance pour étendre son succès. Dans cette optique, la plateforme oblige les marchands à mettre en place un tracking du paquet pour tous les produits supérieurs à 5 dollars.

Un système de notation a aussi été mis en place. Après un achat, l'utilisateur est invité à donner une note allant de 1 à 5, selon trois critères. Un score nommé "Retour positif", exprimé en pourcentage, délivre un indicateur du sérieux du futur fournisseur. De même, une note globale est attribuée au vendeur. Enfin, un petit sigle indique en un coup d'oeil le sérieux du revendeur. Une couronne ou un diamant assure une bonne qualité. L'idéal est de choisir une boutique "Marque Premium", garantie d'un excellent service. Toutes ces données sont visibles en cliquant sur le nom d'un vendeur. Et si malgré tout un problème survient ? Aliexpress a mis en place un système intitulé appelé "Escrow". Le principe est simple: tant que le client ne reçoit pas son article, l'argent n'est pas remis au vendeur.





ManoMano, l'Amazon français du bricolage

La marketplace de bricolage et de jardinage lève 60 millions d'euros fin 2017. De quoi renforcer l'activité de cette place de marché qui, en 4 ans d'existence, est devenue, avec 1,2 million d'articles proposés, livrés le plus souvent gratuitement, un lieu incontournable du commerce en ligne en matière de bricolage et jardinage. Elle compte, à date, 1,9 million de clients. Elle fait travailler 145 employés et annonce un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros pour 2017.

Dynamique, la place de marché l'est aussi dans son management. Elle vient d'ailleurs d'annoncer le recrutement de Christine de Wendel, précédemment directrice générale France de Zalando, géant de la mode, au poste de chief operating officer. Une embauche qui intervient après celle d'Olivier Vaury, ancien DAF d'Amazon France et de Casino. Des têtes d'affiche qui ont pour mission de renforcer l'ensemble des services opérationnels que ManoMano propose aux marchands partenaires.

L'un des avantages clés de ManoMano réside dans ses algorithmes maison qui lui permettent des recommandations personnalisées et la mise en avant des avis de la communauté.

Avis aux marchands: la pépite parisienne propose des services attractifs. Ils peuvent bénéficier d'un outil leur permettant de référencer automatiquement et facilement leurs produits, dans 3000 catégories différentes. ManoMano partage aussi les données anonymisées de ses utilisateurs, ce qui constitue un retour d'expérience précieux pour les vendeurs.


Cdiscount, le challenger généraliste

Aucun frais d'ouverture, pas de limite de ventes, possibilité de vendre autant de produits que vous le souhaitez. Une tarification simple: la commission appliquée sur les ventes générées par Cdiscount et un taux de commission dépendra du produit vendu (à partir de 5%, jusqu'à 20%). Quant à l'abonnement mensuel, il s'élève à 39,99€ HT par mois. Voici les modalités à connaître pour faire partie des vendeurs sur la plateforme du deuxième e-commerçant français.

Avec une quinzaine de catégories de produits proposés à la vente, de l'électroménager au jardin en passant par le jeu vidéo et la bijouterie, Cdiscount est une plateforme e-commerce très prisée en France. On compte plus de 10000 vendeurs vendeurs et un flux quotidien compris entre 2 et 4 millions de visiteurs, voire entre 5 et 6 millions en période de pointe.

En pleine expansion, la place de marché accueille plus de 30 millions de produits et enregistre 1 milliard d'euros de volume d'affaires, 30% du total.

Pour permettre aux e-commerçants de développer leur activité sur sa marketplace, celle-ci propose des services facultatifs, comme Cdiscount Ads pour améliorer la visibilité des offres, Cdiscount Fulfilment, pour la logistique ou encore Pole Position Program qui permet aux vendeurs de souscrire à des services de mise en avant de leurs offres sur le site.

La marketplace a aussi créé un événement, Cdiscount Sellers Day, dont la deuxième édition a eu lieu l'an passé. Il s'agit d'une journée totalement dédiée aux vendeurs de la marketplace. L'objectif principal est de créer du lien avec les vendeurs, de leur permettre d'échanger avec les équipes de Cdiscount Marketplace. Pour les vendeurs, c'est aussi une occasion unique de pouvoir mettre un visage sur leur "e-commerce consultant", qui les accompagne au quotidien pour développer leur activité.








eBay, l'acteur historique

Il n'y a jamais eu autant de millionnaires eBay en Europe (environ 2000). Cela n'a toutefois rien de surprenant souligne le site puisqu'il permet d'accéder instantanément à une économie mondiale et à 169 millions d'acheteurs potentiels. Voilà un discours vendeurs auprès des PME qui hésitent encore à vendre sur la place de marché. En tant que vendeur professionnel, il est possible de s'inscrire aux Boutiques eBay afin de vendre plus facilement et de manière plus rentable. Il existe trois niveaux de Boutique : Basique, A la Une ou Premium. Les abonnements mensuels vont de 19,50€ à 149,50€.

Parmi les avantages d'eBay, des commissions entre 3 et 6,5 % du chiffre d'affaires. Soit deux à trois fois moins élevées que chez ses concurrents. Sur les places de marché, les PME, qui n'ont pas toujours leur propre boutique en ligne, se créent une vitrine, indispensable pour promouvoir leurs produits. Sur eBay, elles peuvent personnaliser leurs fiches produits grâce à des vidéos et être contactées directement par les clients. Elles bénéficient aussi de la réputation et de l'image de l'enseigne, un vrai atout pour des sociétés souvent méconnues du public.

Une success-story de vendeur ? Citons celle de Stilus Aurea, qui propose des stylos anciens et modernes. En 2016, l'entreprise, inscrite sur eBay depuis 2006, a dégagé un chiffre d'affaires de plus de 2 millions d'euros. Elle doit essentiellement sa réussite à son développement à l'international. Grâce au service de livraison internationale d'eBay, la société a pu se constituer des clientèles importantes aux États-Unis et en Asie, 87% des ventes étant désormais réalisées hors de France.

PriceMinister, le créateur de communautés

Du lien, de la proximité, de la relation humaine: voilà ce qui différencie PriceMinister (groupe Rakuten) des autres galeries marchandes sur le Web. Pour le cybermarchand, c'est avant tout la relation humaine qui permet de résister dans un marché très concurrentiel.

Pour ce faire, la marketplace, qui propose plus de 200 millions d'articles en ligne, a créé il y a déjà plusieurs années le poste de "ECC", les E-Commerce Consultants, qui épaulent chaque jour les marchands professionnels. Ce sont des partenaires, étant intéressés sur les recettes, donc ils ont tout intérêt à les aider à augmenter leurs ventes. Un système approuvé par Anima-shop, qui a commencé à vendre sur PriceMinister en mai 2016. L'e-commerçant utilise notamment les outils de campagne Rakuten-ads, Super Points, Rakupons, qui boostent ses ventes tout en fidélisant ses clients.

Des événements sont mis en place par la marketplace pour favoriser les échanges avec ses vendeurs, comme "Rakuten Expo" à Paris, "Forum" dans le sud de la France... Lors de ces manifestations, les marchands peuvent étudier avec les équipes de PriceMinister les différents leviers qui sont à leur disposition pour booster leurs ventes.

Pour augmenter la qualité de ses services, PriceMinister a mis au point un questionnaire "Net Promoter Score", qui note de la qualité des services délivrés. Fort d'une communauté de 17 millions de membres, il propose une garantie garantie de Tiers de confiance: le site paie le vendeur une fois que l'acheteur a reçu son produit. Ce service est inclus dans le forfait minimum mensuel de 39 euros. Les commissions varient, elles, de 11% à 19% selon les catégories.

Priceminister propose aussi le "Merchants Quality Score (MQS)", un algorithme qui permet de mesurer les données quantitatives et qualitatives des sites e-marchands sur les places de marché (délais de livraison, temps de réponse, qualité des produits...).

Dynamique, la place de marché a également lancé à l'été 2017 un service de click & collect, qui permet à ses utilisateurs de se géolocaliser et de pouvoir aller retirer en une heure leur commande auprès des enseignes partenaires. Ce service se révèle très apprécié par les marchands présents sur la plate-forme car il amène du trafic supplémentaire et du CA incrémental.


nous inaugurerons à l'été 2017 un service de click & collect qui permettra à nos utilisateurs de se géolocaliser et de pouvoir aller retirer en une heure leur commande auprès des enseignes partenaires de PriceMinister. Ce service, qui répond aux besoins d'immédiateté et d'affranchissement des frais de livraisons que réclament les clients, se traduira, en outre, par du trafic supplémentaire et du CA incrémental pour nos partenaires commerçants.

Retrouvez cet article sur : www.ecommercemag.fr - "#EC1to1 Fabien Versavau (PriceMinister.com): " Notre modèle doit évoluer vers celui d'un multispécialist

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Retour haut de page