Recherche
Se connecter

10 mariages entre e-tailers et retailers traditionnels

Publié par Christelle Magaud le

À l'été 2016, le plus grand distributeur du monde, Walmart, rachetait la pépite e-commerce jet.com. Une opération à 3 mds de dollars qui avait pour but de contrer Amazon. Depuis, l'idée a fait son chemin chez d'autres retailers qui, à leur tour, s'emparent de pure players. Des mariages de raison.

Je m'abonne
  • Imprimer
Gig economy: Ikea bricole avec TaskRabbit

L'enseigne Ikea fait tomber dans son escarcelle la start-up américaine TaskRabbit. Celle-ci évolue dans le secteur de la "gig economy", ou l'économie des petits boulots. Sa spécialité consiste à envoyer chez les acheteurs de meubles en kit, des bricoleurs expérimentés pour les aider. Très populaire, cette jeune pousse collaborative qui se présente comme une plateforme américaine proposant d'embaucher ses voisins pour effectuer des réparations compte déjà plus de 50000 bricoleurs indépendants. Avec son appui, le géant suédois propose ainsi de nouveaux services et améliore son service client. Tout en se renforçant sur le Net, où il vise un quadruplement de ses ventes d'ici à 2020.

Un an auparavant, c'était Leroy Merlin, le numéro un du bricolage français, qui faisait parler de lui en signant le rachat de Tikamoon, spécialisé dans les meubles en kit.

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

s