Recherche
Se connecter

10 mariages entre e-tailers et retailers traditionnels

Publié par Christelle Magaud le

À l'été 2016, le plus grand distributeur du monde, Walmart, rachetait la pépite e-commerce jet.com. Une opération à 3 mds de dollars qui avait pour but de contrer Amazon. Depuis, l'idée a fait son chemin chez d'autres retailers qui, à leur tour, s'emparent de pure players. Des mariages de raison.

Je m'abonne
  • Imprimer
Les Galeries Lafayette rachètent La Redoute

D'après l'Institut français de la mode (IFM), la part de marché des achats de vêtements sur le Net atteint, sur le premier semestre de l'année, 3,7 % du marché total de l'habillement. Soit une croissance d'environ 60% sur un an, pour un chiffre d'affaires de 900 millions d'euros. Difficile de se passer du Web dans ces conditions! La réponse de la chaîne de grands magasins passe alors par l'acquisition de la Redoute en août 2017. Le site dégage 750 millions d'euros de chiffre d'affaires et compte 9 millions de visiteurs uniques par mois. Et une belle revanche pour l'ancien fleuron français de la vente par correspondance, considéré comme moribond il y a encore peu de temps.

La nouvelle entité vise un chiffre d'affaires de 5,5 milliards d'euros d'ici trois ans. Pour mémoire, les Galeries n'en sont pas à leur première opération du genre. L'an passé, le groupe avait déjà racheté InstantLuxe (vente de produits de luxe d'occasion) et BazarChic (vente événementielle de produits de grandes marques).

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

s