Recherche
Se connecter

[Success Story] Chocolaterie Monbana, de l'ombre à la lumière

Publié par Laure Trehorel le

À 81 ans, Monbana marque un nouveau tournant dans son histoire. Originellement tourné vers le B to B, le chocolatier affiche des premiers résultats probants dans l'univers du B to C, et accélère sa conquête à l'international. Décryptage.

Je m'abonne
  • Imprimer
Interactions entre les univers B to C et B to B

Lancer un réseau de vente B to C aurait pu créer des frictions auprès des clients professionnels. Pour éviter ce faux pas, la direction a mis l'accent sur la différenciation entre les deux canaux de vente. "Chaque réseau commercialise ses produits spécifiques", insiste Laurent Perrier, directeur réseau Monbana. À la tête des franchises et des succursales depuis septembre 2014, le manager explique: "Pour le grand public, nous avons opté pour la variété en proposant la gamme la plus large possible, répondant à toute utilisation : dégustation, cuisine, dessert... Cette stratégie de diversification est aussi un moyen de nous distinguer par rapport à la concurrence", affirme-t-il.

Toutefois, cela n'empêche pas les deux filières de travailler main dans la main.

Laure Trehorel

Laure Trehorel

Journaliste, stratégie et vente

Chef de rubrique pour le magazine Action Commerciale et pour le site actionco.fr, je suis en charge des sujets relatifs aux stratégies commerciales des [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet