Recherche
Se connecter

[Success Story] Chocolaterie Monbana, de l'ombre à la lumière

Publié par Laure Trehorel le

À 81 ans, Monbana marque un nouveau tournant dans son histoire. Originellement tourné vers le B to B, le chocolatier affiche des premiers résultats probants dans l'univers du B to C, et accélère sa conquête à l'international. Décryptage.

Je m'abonne
  • Imprimer
Qualité de vie au travail

Chez Monbana, l'implication des collaborateurs n'est pas à sens unique. "S'ils accompagnent le développement de l'entreprise, c'est à nous d'accompagner le leur", livre le directeur général Dominique Renault. Il s'agit ainsi d'apporter le maximum de bien-être au travail, y compris dans les détails du quotidien. "Tous les jours, des membres de la direction enfilent leur blouse blanche et se rendent en usine pour saluer tous les collaborateurs", remarque Nicolas Crépon (actuellement commercial sur la partie B to B, en photo ci-dessus), dont le parcours traduit également l'ouverture d'esprit de l'entreprise. Cet ancien Maître chocolatier de Monbana a intégré la force de vente il y a quatre ans: "Dominique Renault avait besoin de renforcer les équipes de vente. Connaissant parfaitement les produits que je confectionnais, il a pensé à moi", explique celui qui s'est révélé avoir la fibre commerciale.

"Nous restons vigilants au possible phénomène de lassitude, en proposant du contenu nouveau", ajoute, pour sa part, Dominique Renault. Des efforts payants puisque chez Monbana, le turnover de la force de vente - une vingtaine de personnes - est quasi nul.

Laure Trehorel

Laure Trehorel

Journaliste, stratégie et vente

Chef de rubrique pour le magazine Action Commerciale et pour le site actionco.fr, je suis en charge des sujets relatifs aux stratégies commerciales des [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet