En ce moment En ce moment

Dossier[Décryptage] Logisticiens: comment séduire ces acteurs de l'ombre?

Publié par le

4 - [Zoom] Être commercial dans la logistique

Michel Pignol, gérant fondateur du cabinet RH'Logistic, analyse le profil des commerciaux travaillant pour le secteur de la logistique.

  • Imprimer
Michel Pignol

"La logistique est un marché porteur pour les vendeurs, explique en préambule Michel Pignol, gérant fondateur de RH'Logistic, cabinet de recrutement et conseil RH, spécialisé dans les PME. Les prestataires recherchent des commerciaux expérimentés et capables de gérer leur travail en toute autonomie, en particulier les PME qui n'ont pas toujours un manager commercial."

En termes de formation, les commerciaux seniors sont généralement titulaires d'un BTS NRC (négociation et relation client) tandis que les moins de 30 ans ont des bac + 2 à bac + 5 obtenus en écoles de commerce ou dans le cadre de formations courtes. "Les entreprises ne recherchent pas une formation en particulier, mais plutôt de la logique dans le parcours, souligne l'expert. Les profils marqués B to B et/ou orientés économique et social sont appréciés par les employeurs. "

Un commercial débutant dans le métier et titulaire d'un bac + 5 peut prétendre, en province, à un salaire annuel fixe de 22 à 26 k€, auquel s'ajoutent environ 6000 € brut de primes. Un commercial expérimenté ayant un bac + 2 et 10 à 20 ans d'expérience gagne 30 à 36 k€, plus 6000 à 12000 € brut de primes. Autres caractéristiques du secteur: "Je ne constate pas de barrière à 50 ans ni de discriminations de sexe pour qui veut relever le challenge", conclut Michel Pignol.

Amélie Moynot

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet