Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Gestion du Stress
Chapitre V : Gérer efficacement son temps

Fiche 03 : Se fixer des objectifs réalistes

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de la Gestion du Stress

8 chapitres / 56 fiches

Un bon objectif doit être SMART



Résumé

Des objectifs flous, mal définis ou inatteignables sont une source majeure de stress au travail. Un objectif c'est un résultat que l'on souhaite atteindre. Dans le cadre professionnel, la fixation d'objectifs individuels clairs et acceptés renforce la motivation. Les objectifs à long terme nous donnent un cap, ceux à court terme mobilisent notre énergie. La méthode SMART (acronyme signifiant " intelligent " en anglais) est une excellente technique pour créer des objectifs qui fonctionnent. Chaque lettre évoque une caractéristique à respecter : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et tenu dans le Temps.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Se fixer un cap, donner un sens à l'action.
  • Organiser ses activités, planifier ses tâches.
  • Mieux gérer son temps.
  • Se recentrer sur l'essentiel.
  • Retrouver la motivation.

Contexte

Nous vivons dans un monde complexe, tendu. Notre quotidien peut être assimilé à une suite ininterrompue d'objectifs à atteindre. Le sentiment d'avoir trop de choses à faire, ne pas se sentir à la hauteur de ce qui nous est demandé est décourageant. Se fixer un objectif SMART permet de focaliser notre attention sur ce que nous faisons, de mesurer nos progrès de façon concrète, sachant à tout moment où nous en sommes et ce qui reste à faire.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Identifiez un objectif prioritaire pour vous.
  • Assurez-vous que cet objectif est SMART, c'est-à-dire...

    • Spécifique : votre objectif doit être défini avec précision pour pouvoir être atteint. Un objectif ne peut être formulé de manière vague et générale. Il est exprimé de manière simple et facilement compréhensible par tous.
    • Mesurable :sans critères mesurables, sans indicateurs, il est impossible d'évaluer l'avancement d'un projet. Lorsque vous fixez un objectif, il faut savoir dès le début comment et à quoi vous saurez qu'il est atteint.
    • Atteignable : un objectif doit être éthique et préserver les intérêts de toutes les parties concernées par sa réalisation. Votre objectif doit rester raisonnable.
    • Réaliste : un objectif trop ambitieux peut vite décourager. Un objectif réaliste est compatible avec vos ressources actuelles, que ce soit au niveau humain, financier ou au temps que vous pouvez consacrer à sa réalisation.
    • Temporellement défini : un objectif doit être inscrit dans le temps, avec une limite et si besoin des étapes intermédiaires. Ne pas fixer de date butoir mène à la procrastination.

    Méthodologie et conseils

    • Ces cinq critères sont impératifs. S'il en manque un seul, vous prenez le risque de ne jamais atteindre votre but.
    • Formulez votre objectif de façon positive. Le cerveau ne comprend pas les tournures de phrase négatives.
    • Mettez votre objectif par écrit.
    • Hiérarchisez vos priorités.
    • Un objectif trop large, donc potentiellement inatteignable, peut en général être décomposé en objectifs plus simples et précis qui serviront de jalons.
    • Fixez-vous un objectif d'une difficulté moyenne : réaliste pour avoir la certitude de pouvoir l'atteindre, mais représentant un défi pour stimuler votre motivation.

    Avantages

    • Structurant : factuel, il sert de garde-fou. Dispersion et procrastination, deux grandes caractéristiques du stress, sont ainsi évitées.

    Précautions à prendre

    • Le risque est d'accorder trop de temps à la formalisation d'une tâche. Avec un peu d'habitude, son usage devient réflexe.
    • Veillez à maintenir une cohérence entre vos différents objectifs

    Comment être plus efficace ?

    Les clés pour atteindre ses objectifs

    Clé n° 1. Clarifiez votre objectif avant de vous lancer

    " Il n'est point de vent favorable pour celui qui ne sait où il va ", cette célèbre citation de Sénèque vaut aussi pour les buts que vous vous fixez. En matière d'objectifs, l'analogie avec la trajectoire est courante. Que ce soit en bateau ou en voiture, pour aller d'un point A à un point B, il est préférable d'étudier le trajet. Plus les étapes sont balisées, les données précises, plus vite vous pourrez atteindre vos objectifs. Aussi, formuler un objectif SMART, c'est se poser quelques questions en amont :

    • Qu'est-ce que je veux ?
    • À quoi est-ce que je saurai que j'ai atteint mon objectif ?
    • Qu'est-ce que cela m'apportera (le bénéfice) ?
    • De quoi ai-je besoin pour atteindre mon objectif (les ressources) ?
    • Qu'est ce qui m'en empêche (les obstacles) ?
    • Y a-t-il des inconvénients à atteindre cet objectif, pour moi-même, mon entourage, est-il cohérent avec tous les aspects de ma vie (l'écologie) ?

    Clé n° 2. Mobilisez-vous

    Cet exercice de relaxation dynamique permet de rester concentré sur son objectif et de renforcer sa détermination.

    Pensez à votre objectif. Imaginez l'écrire sur une feuille et accrocher cette feuille sur une cible virtuelle devant vous.

    Debout, ancrez bien vos pieds dans le sol, la tête et le dos sont droits.

    • Levez le bras gauche à l'horizontale, main tendue.
    • Ramenez le poing droit à la hauteur de l'épaule droite, le coude en arrière, en inspirant par le nez, un peu comme si vous bandiez un arc.
    • Expirez fortement par la bouche en projetant le poing droit vers la cible.
    • Relâchez vos bras le long du corps, accueillez les sensations de force, de maîtrise, de concentration.

    Vous pouvez répéter l'enchaînement trois fois du bras droit, trois fois du bras gauche et une fois en projetant les deux poings en même temps vers la cible.

    Clé n° 3. Restez motivé jusqu'au bout

    Pour atteindre son objectif, encore faut-il rester motivé et ne pas s'arrêter en chemin.

  • Vérifiez votre niveau de motivation :

    • Soyez conscient du prix à payer : Quels sont les risques, les sacrifices, le niveau d'inconfort exigés ? Si le coup est trop élevé, révisez votre objectif à la baisse. Être lucide évite de se décourager au premier obstacle.
    • Votre objectif doit vous faire vibrer, vous exciter pour que la motivation perdure.
  • Développez l'autodiscipline

    • Apprenez à vous concentrer (cf. outil 36).
    • Établissez un planning précis et mettez quelques routines en place. Une fois installées, le cerveau fonctionne en mode pilote automatique pour ces tâches.
  • Focalisez-vous sur les aspects positifs. Adoptez une attitude optimiste (cf. outils 47 et 49).
  • Visualisez-vous régulièrement en train d'accomplir l'étape suivante.
  • Restez dans l'action, évitez de procrastiner.
  • Si vous avez l'impression de piétiner, faites le point et mesurez le chemin déjà parcouru.
  • Autorisez-vous des récompenses. Le cerveau cherche avant tout à éviter la douleur et à éprouver du plaisir. Il est enclin à exécuter les tâches pour lesquelles il est récompensé. Plus vous éprouverez du plaisir, plus vous serez motivé. ¦
  • CAS Transformer un objectif flou en objectif SMART

    Catherine se sent débordée avec l'impression de perdre pied. Sachant qu'elle doit trouver des solutions, elle s'accorde un temps de réflexion. À partir de son envie diffuse d'avoir plus de temps pour elle, elle s'est forcée à écrire des objectifs SMART : Simple : " Je veux quitter le bureau plus tôt " ; Mesurable : " Deux soirs par semaine je partirai à 18 h 00 ". Atteignable : " Je négocierai avec mes collègues un planning des heures de départ et publierai nos accords ". Réaliste : " J'organiserai mes dossiers pour effectuer les urgences le matin et grouper les tâches similaires ". Temporel : " Je me donne 3 semaines pour mettre en place cette organisation, puis je m'y tiens pendant 3 mois avant de faire le bilan des résultats sur mon niveau de stress, mon énergie et ma satisfaction générale ". Déjà le fait d'avoir écrit un objectif SMART a boosté la motivation et la détermination de Catherine.

    Exactement trois mois plus tard, Catherine fait le bilan. Elle a clairement plus d'estime d'elle-même suite à la réalisation de cet objectif SMART. Les bénéfices de ce changement se retrouvent dans tous les domaines de sa vie. Oui, elle quitte son bureau à 18 h 00, mais en plus elle est plus efficace au travail et plus zen avec ses enfants. Elle a établi plusieurs autres objectifs SMART et avance dans le sens qu'elle a choisi.

    Gaëlle Du Penhoat

    Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
    rédacteur en chef

    La Lettre de la Rédac

    Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

    s