Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Gestion du Stress
Chapitre VII : Établir une stratégie antistress durable

Fiche 02 : Développer l'optimisme

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de la Gestion du Stress

8 chapitres / 56 fiches

La force de l'optimisme selon Martin Seligman


Résumé

On peut être lucide et optimiste. Pour Martin Seligman, le père de la psychologie positive, une attitude optimiste est un facteur capital de réussite. Selon lui, nous avons un " style explicatif " auquel nous avons recours pour nous raconter nos réussites et de nos échecs. Sur ce constat, Il a élaboré une méthode pour apprendre à développer un état d'esprit optimiste. Pour lui, nous devons personnaliser les événements heureux, les généraliser, tandis qu'il faut prendre les événements déplaisants comme temporaires, isolés et indépendants de notre volonté.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Garder le moral face aux échecs.
  • Augmenter sa résilience et sa persévérance.
  • Améliorer sa santé physique et psychologique.

Contexte

Vous est-il déjà arrivé de travailler sur un projet qui vous tient à coeur, mais, les difficultés s'accumulant, vous avez songé à jeter l'éponge ? Nous avons tous des moments de découragement. Les études montrent que les optimistes ont une meilleure capacité de rebond. Leur persévérance dans l'adversité est un moteur pour se battre et réussir là où un pessimiste aurait baissé les bras. Vous maîtrisez l'interprétation de ce qui vous arrive, vous avez le choix de vos réactions face à un événement.

En décidant de positiver vos expériences, ou, comme le dit Seligman " en abordant les difficultés avec un regard de confiance en votre capacité d'agir ", il est possible de franchir les obstacles et renforcer la confiance en vous et en la vie en général.

Étapes

Pour chaque événement déplaisant passé ou à venir, qu'il s'agisse d'une simple contrariété ou d'une grande déception :

  • Décrivez cet incident objectivement.
  • Écoutez l'histoire que vous vous racontez pour l'expliquer.
  • Prenez conscience des conséquences de votre discours interne sur votre moral, votre estime de vous, votre énergie, votre motivation.
  • Si les conséquences sont négatives, trouvez des contre-arguments pour les atténuer, par exemple " ça arrive à tout le monde, c'est temporaire, ça n'a pas d'importance, c'est rarissime, ce n'est pas de chance, normalement je fais mieux... ".
  • Persuadez-vous que votre nouvelle explication est plus juste, objective et réelle. Trouvez des preuves.
  • Prenez de la distance avec les éléments désagréables de l'histoire originale. Rappelez-vous que les pensées sont éphémères et vite remplacées par une réflexion plus utile. Utilisez l'énergie positive de votre nouvelle histoire pour imaginer une " porte de sortie ", une suite concrète, positive et tangible.
  • Pour chaque événement heureux :

  • réjouissez-vous sincèrement de votre chance, appréciez votre bonheur ;
  • prenez conscience que cette réussite a été rendue possible grâce à vos efforts et votre implication ;
  • dites-vous que vous êtes doué (fort, intelligent...) en général, et pas simplement pour ce succès ;
  • rappelez-vous d'autres événements similaires pour accentuer ce sentiment de réussite, d'universalité.
  • Méthodologie et conseils

    • Le style explicatif d'un pessimiste face à l'échec : c'est de sa faute à lui. Il généralise : c'est toujours un échec, ce n'est jamais bien, il est nul, rien ne marche, etc.
    • Être optimiste permet d'avoir des rêves et d'accomplir plus de choses grâce à la résilience.

    Avantage

    • Selon Seligman, l'optimisme neutralise la dépression et améliore la santé. L'optimisme autorise plus de flexibilité.

    Précautions

    • Les pessimistes ont un sens du réalisme qui est utile dans certaines situations et métiers quand il faut déterminer les risques et les problèmes.
    • Préférez un style pessimiste si le coût de l'échec est trop élevé.

    Gaëlle Du Penhoat

    Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
    rédacteur en chef

    La Lettre de la Rédac

    Chaque semaine, l'essentiel de l'actu