Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Action Commerciale
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Divalto lance une nouvelle plate-forme centrée sur la personnalisation

Publié par Aude David le | Mis à jour le
Divalto lance une nouvelle plate-forme centrée sur la personnalisation

A l'occasion de la célébration de son quarantième anniversaire, l'éditeur d'ERP et de CRM Divalto a annoncé mardi 31 mai le lancement prochain d'une plateforme combinant tous ses outils, axée sur une personnalisation maximale.

Je m'abonne
  • Imprimer

Divalto One, c'est le nom de la nouvelle plateforme de l'éditeur de logiciels métiers Divalto, conçue pour « bousculer positivement l'usage de nos outils et préparer la prochaine décennie », selon le directeur produits Jérémy Grégoire.

Cette interface, accessible en mode Saas (logiciel accessible à distance par les utilisateurs), sur abonnement, regroupera le CRM et l'ERP de l'éditeur français sur un même portail, ainsi que les logiciels métiers.

Centré sur les besoins humains

Divalto la présente comme très réactive et en même temps centrée sur les besoins humains. Le directeur produit met en avant trois caractéristiques : « la simplicité d'usage, de l'expérience client ; le côté caméléon, la capacité de s'adapter à chaque entreprise et utilisateur avec une ultra personnalisation ; l'ouverture pour fédérer l'ensemble de l'écosystème », Divalto s'étant notamment développée au fil des décennies grâce à un réseau conséquent d'intégrateurs.

La personnalisation accrue est ainsi au coeur de Divalto One, sur deux niveaux. L'ensemble des utilisateurs pourra ainsi choisir un affichage sur mesure, paramétrer aussi bien le mode de visualisation que les données à afficher, appliquer des filtres... et enregistrer la vue ainsi créée pour la partager à d'autres utilisateurs.

Mais les utilisateurs avancés (consultants, chefs de projet...) pourront aller plus loin, « sans avoir de profil de développeur », grâce à l'utilisation de formules de calcul de type fichier Excel à intégrer directement dans l'interface. Cela leur permettra de créer de nouvelles colonnes de données, des règles d'affichage et de mise en forme...

Portail de connexion de Divalto One


Une ergonomie full web

Côté facilité d'accès, Jérémy Grégoire promet « une ergonomie full web, adaptée au cloud, avec une grande simplicité de prise en main », un centre d'aide avec documentation, tutoriels, zoom sur les nouveautés, et la possibilité pour les utilisateurs de devenir contributeurs en postant du contenu. Ce qui pourrait, entre autres, rendre le CRM plus attractif pour les commerciaux et faire en sorte d'en améliorer leur utilisation.

Divalto veut aussi faire de cette plateforme un outil collaboratif, dans lequel tous les utilisateurs en charge d'un client peuvent se partager les informations relatives à celui-ci, sans avoir à sortir du logiciel, pour éviter que les salariés « partagent plein de choses en dehors des process métiers ». Divalto a aussi travaillé sur des API plus standardisées afin que la plateforme s'intègre avec de nombreux autres outils numériques, tels que ceux de business intelligence, de façon sécurisée.

40 ans et une nouvelle direction

Pour l'heure, la première version sera disponible au 1er juillet pour des partenaires et des clients volontaires pour mener des tests d'amélioration. Divalto formera tout son écosystème à cette nouvelle solution en fin de second semestre.

Le lancement sur le marché de Divalto One est prévu pour janvier 2023, avec pour objectif de conquérir de nouveaux clients et de nouvelles offres commerciales seront lancées à ce moment, centrées sur le Saas, donc l'abonnement. Les clients existants qui le souhaitent pourront migrer vers cette solution, en partant des process métiers déjà développés dans les solutions existantes, ou au contraire en s'appropriant directement les nouveaux process permis par la plateforme.

Les versions existantes des solutions de Divalto seront maintenues pour les clients qui le veulent. « On ne va pas tout bousculer », assure le directeur général Jérôme Virey.

L'annonce a été faite lors d'une soirée qui célébrait les 40 ans de Divalto. A cette occasion, la société a aussi annoncé un changement de direction, puisque l'actuel président, Thierry Meynlé, chez Divalto depuis 23 ans, dont 17 ans à des postes de management, va laisser sa place dans quelques semaines à l'actuel directeur général Jérôme Virey et devenir président du conseil de surveillance. « Il est temps de passer le relai, l'entreprise a besoin de sang neuf ».

S'il quitte toute ses fonctions opérationnelles, il accompagnera la nouvelle équipe sur la partie relations institutionnelles, avec les organisations politiques, les syndicats, les incubateurs... et reste l'un des principaux actionnaires, « preuve absolue de confiance en la nouvelle équipe et le produit ».

Le nouveau président sera entouré d'un comité d'exécution de quatre personnes, le directeur produits Jérémy Grégoire, le chief revenue officer Frédéric Naudin, la directrice financière Domitille Manière et le directeur des opérations Jérôme Laforest. « Nous allons continuer d'évoluer et de capitaliser sur nos collaborateurs et de progresser sans déstabiliser », promet-il.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande