Recherche
Se connecter

Repas d'affaires : Amex et Business Table veulent optimiser les dépenses des entreprises

Publié par Amélie Moynot le | Mis à jour le
Repas d'affaires : Amex et Business Table veulent optimiser les dépenses des entreprises

American Express, groupe bancaire, et Business Table, fournisseur de solutions de gestion des repas d'affaires, lancent une solution commune pour permettre aux collaborateurs des entreprises d'optimiser leurs dépenses liées aux repas d'affaires.

Je m'abonne
  • Imprimer

Permettre aux collaborateurs de bénéficier de tarifs négociés avec les restaurants pour leurs repas d'affaires. Voilà ce que vise l'offre lancée au mois de janvier par l'entité Cartes et solutions corporate d'American Express et Business Table, fournisseur de services de gestion de repas d'affaires. Celle-ci consiste en une carte d'achat virtuelle, intégrée à la plateforme de réservation en ligne de Business Table, qui permet aux collaborateurs ayant un droit d'accès de choisir leurs restaurants, profiter de réductions, contrôler leurs dépenses via des reportings réguliers tout en cumulant des points de fidélité Amex. Ceux-ci ont également accès à la hotline de Business Table. L'entreprise, elle, peut assurer un meilleur suivi des dépenses de bouche de ses collaborateurs, centraliser ses paiements tout en bénéficiant d'un délai de 56 jours pour s'acquitter de ses factures.

La plateforme Business Table est accessible à partir de 300 € par an (tarif indicatif pour 50 utilisateurs, sans configuration spécifique).

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Management

Par Marie-Laure Hag, responsable du pôle conseil RH du cabinet GMBA

Selon OpinionWay, 44% des salariés se sont déclarés en détresse psychologique après le confinement. Durant les crises, les risques psychosociaux [...]