Recherche
Se connecter

Comment bien choisir ses cadeaux d'affaires ?

Publié par Véronique Meot le - mis à jour à
Comment bien choisir ses cadeaux d'affaires ?
© Sergey Nivens - stock.adobe.com

Face à une offre généreuse, le budget disponible ne suffit pas à sélectionner les "bons" produits. Segmenter les bénéficiaires, déterminer son objectif, s'inspirer des tendances de l'année, coller à son époque... voici en substance la marche à suivre pour ne pas se tromper.

Je m'abonne
  • Imprimer

C'est un rituel inamovible. À chaque fin d'année, il est de bon ton d'offrir des cadeaux d'affaires à ses meilleurs clients. Mais comment bien les choisir ? Deux pistes peuvent vous aider selon le budget disponible : dénicher des offres innovantes pour étonner ou faire confiance aux valeurs sûres.

Dans le premier cas, il s'agit de suivre les tendances de la consommation, en misant, par exemple, sur une offre digitale ou écologique. Dans le second, mieux vaut s'adresser aux poids lourds du secteur et à leurs incontournables propositions (foie gras, champagne, week-end, activités...). Mais avant de valider votre choix, voici quelques critères à prendre en compte.

1. Adapter le cadeau à la cible

"Il faut absolument considérer le niveau de revenu du bénéficiaire. Il est évident que l'on n'offre pas le même cadeau à un cadre dans une banque d'affaires qui gagne très bien sa vie et à un collaborateur d'une enseigne de la distribution, moins bien rémunéré. Dans le premier cas, il faut se montrer créatif, dans le second privilégier le cadeau utile", recommande Simon Vandendriessche, dg d'Incenteev.

Plus le niveau de revenu est élevé, plus le choix se complique, car la valeur du présent compte moins que l'attention et sa mise en scène. Le genre peut être aussi différenciant. "Il est moins élégant d'offrir une bouteille de champagne à une femme qu'à un homme. Pour une dame, on préfère le coffret de chocolats", glisse Frédéric Canevet, consultant Conseils marketing.

2. S'interroger sur les objectifs

Les cadeaux d'affaires sont distribués au moment des fêtes de fin d'année, mais pas que. "Le cadeau est offert en remerciement de la solidité d'une relation ou pour marquer un évènement", indique Frédéric Canevet.

S'il s'agit, par exemple, d'accompagner le lancement d'un produit et de se rappeler au bon souvenir d'un client, un accessoire de bureau peut suffire. Ou plus tendance, une gourde pour éviter d'acheter des bouteilles d'eau en plastique. Mais, lorsque la direction commerciale décide de remercier vingt clients stratégiques, il vaut mieux se tourner vers un cadeau plus impactant (panier gourmand, grand cru classé...).

3. Penser à la digitalisation

"Nous avons mis fin aux choix pléthoriques car les bénéficiaires choisissent souvent les mêmes cadeaux. Nous avons donc conçu un e-store avec 350 cadeaux. Les entreprises qui challengent leurs réseaux de distribution et les récompensent apprécient de laisser les lauréats autonomes. Idem pour les chèques cadeaux, auxquels nous préférons les e-chèques", témoigne Christophe Tremoulinas, CEO de Roadoo, plateforme d'incentive.

Les cadeaux dématérialisés (carte enseigne, QR code...) collent à l'époque en diminuant l'empreinte carbone.

4. Innover et sortir des sentiers battus

Se tenir au courant des dernières offres lancées permet de surprendre en offrant un cadeau inédit. Cette année, citons par exemple l'arrivée sur le marché de Masterbox qui met en avant la richesse du savoir-faire artisanal. "Nous sélectionnons des produits accessibles dans différents univers - beauté, bijouterie, gastronomie - et nous proposons des coffrets accompagnés d'un livret de présentation. Notre concept se différencie des coffrets traditionnels car la durée de validité du coffret est indéterminée et sa consommation ne nécessite pas de déplacement", indique Vincent Naigeon, CEO de La Masterbox.

Comptez un prix HT d'environ 24,92 euros par coffret, dégressif selon le volume. Les bénéficiaires étant saturés d'objets, il peut être intéressant de leur proposer un cadeau "expérientiel". De la session de formation pour gagner en compétence, ou soigner son développement personnel, en passant par les dons à une association caritative, le panel est large.

5. S'adresser à des pros

Vous pouvez contacter un fabricant en direct ou passer par un intermédiaire. De nombreuses marques proposent une offre BtoB. Plus d'une centaine étaient présentes au salon Omyagué Paris en septembre, c'est dire si les univers sont variés.

Des noms emblématiques comme Christofle ou Villeroy & Boch se positionnent avec des produits désignés, des packagings de qualité, etc.

6. Miser sur les marketplace

Le marché du cadeau d'affaires se transforme aujourd'hui avec l'arrivée de marketplace qui proposent du choix tout en raccourcissant les process. "La marketplace permet aux entreprises de sélectionner les marques de leurs choix et aux marques de vendre en direct", commente Nathalie Cozette, CEO d'Omyagué. La plateforme est mise en place gracieusement, Omyagué se rémunère par une commission prélevée sur les ventes.

Un autre prestataire, Pandacola, revendique de lancer la première marketplace BtoB dédiée aux cadeaux d'affaires et objets publicitaires."Elle nous permet d'ouvrir le marché à davantage de fournisseurs, à des petites marques qui ont du mal à y entrer", explique Arthur Manier.

Des marques premium ou des marques artisanales pour répondre aux besoins d'originalité du marché et permettre de se différencier.

Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet