Recherche
Se connecter

Le nombre d’expatriés reste stable malgré la crise

Publié par William Ramarques le

On aurait pu penser que le nombre des programmes d’expatriés serait, en moyenne, en diminution, au regard du climat financier actuel. Cependant, les chiffres infirment cette idée.

Je m'abonne
  • Imprimer
La majorité des entreprises interrogées dans le cadre de l’enquête Avenir Expat réalisée par KPMG (les deux tiers sont donc des sociétés internationales qui emploient plus de 1000 employés) ont déclaré avoir stabilisé le nombre de leurs collaborateurs expatriés, et ce malgré le contexte de crise ambiant. Un tiers compte entre 10 et 50 expatriés, 38% entre 50 et 250 expatriés. Un bon tiers des répondants, ont par ailleurs constaté une croissance de leurs missions à l’étranger. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le type de mission le plus courant reste l’expatriation classique, et la durée d’une mission est de trois ans en moyenne. Il existe néanmoins un nombre important de missions à court terme, et de semi-localisations, ce qui, dans le contexte actuel, n’est guère étonnant. D’ailleurs, les réponses indiquent que ces deux types de missions montrent la plus forte croissance. Les raisons pour lesquelles les sociétés envoient des individus en mission à l’étranger sont diverses : transfert de savoir-faire, installation de matériel, développement d’une filiale, promotion et apprentissage. Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet

s