Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Bioburger réconcilie le fast-food et l'écologie

Publié par Céline Tridon le - mis à jour à
Bioburger réconcilie le fast-food et l'écologie

Plus que des burgers gourmets, Bioburger propose un concept soucieux de l'environnement. La marque multiplie les efforts : emballages compostables, fontaines à eau, recettes de saison...

Je m'abonne
  • Imprimer

Oubliés les burgers qui abîment autant le corps que la planète. Bioburger reverdit le genre avec son concept de burger 100 % bio et écolo. " Notre idée : proposer des solutions aux clients pour adapter leurs modes de consommation, avec un minimum de contraintes possibles ", assure Louis Frack, cofondateur de Bioburger.

Avec Anthony Darré, qu'il rencontre sur les bancs de l'EDC, il lance la chaîne en 2011. " Nous sommes des écologistes pragmatiques. Notre vision est que, pour avoir un maximum d'impact possible tout en restant une entreprise rentable, il faut y aller étape par étape : d'abord le bio accessible, ensuite le travail sur les emballages ", explique Anthony Darré.

Bioburger a transformé tous ses emballages biodégradables en éléments compostables et compostés. Plus récemment, dans le dernier restaurant ouvert (à Paris 9e), l'eau en bouteille est supprimée au profit d'une fontaine à eau microfiltrée, plate ou gazeuse. Un dispositif bientôt déployé à tous les autres établissements de la marque.

Challenge

Marine Brusson

Marine Brusson

Bioburger, c'est en effet un réseau de quatre restaurants en propre, cinq en franchise. " Après l'ouverture de notre deuxième restaurant, nous nous sommes rendu compte qu'il était difficile de créer une chaîne. Nous perdions de l'argent. Jusqu'en 2016, nous avons donc revu notre business model, pour travailler sur l'ensemble de la chaîne de valeur. Nous avons créé une centrale d'achats et constitué notre réseau de fournisseurs. Des gens pouvaient avoir envie de reprendre ce savoir-faire en franchise ", développe Louis Frack.

En 2018, l'entrée de Biocoop en tant qu'investisseur à hauteur d'un million d'euros permet de soutenir cette expansion. Bioburger vise alors la trentaine de restaurants fin 2022. Une ambition retardée par la pandémie. En attendant, les fondateurs apprécient les échanges avec leurs franchisés. " Il y a des synergies à partager avec eux, confirme Anthony Darré. Leur parcours étant différent du nôtre, cela nous aide à évoluer. Mieux, ils nous challengent ! "

Saison

Pour preuve, le franchisé de Bordeaux leur suggère de ne plus utiliser d'avocats venus de l'autre bout du monde... Le guacamole est donc écarté des cartes de Bioburger qui renchérit en privilégiant les produits de saison. Cet hiver, les clients ne trouveront pas la moindre tomate dans leurs burgers.

" Quand nous faisons un pas en avant d'un point de vue économique, nous voulons en faire un écologique. Le monde d'après existe déjà. À condition que la consommation change ", glisse Anthony Darré. L'objectif de Bioburger ? Grossir pour que chacun de ses efforts ait encore plus d'impact et pour pouvoir aborder d'autres problématiques, comme le transport ou la réalisation d'un bilan carbone.

Bioburger
Chaîne de restaurants de burgers
Paris (9e)
Louis Frack, président, 32 ans ; Anthony Darré, directeur général, 33 ans
SAS > Création en 2011
90 salariés (hors franchise)
CA 2019 : 3,45 M€ (hors franchise)




Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet