Recherche
Se connecter

Quelles stratégies commerciales les sites d'annonces emploient-elles pour rester en lice ?

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Quelles stratégies commerciales les sites d'annonces emploient-elles pour rester en lice ?

Plus de 60 % des transactions sont réalisées par des particuliers. On estime que de nos jours, il se vend plus de matériel d'occasion que de matériel neuf. Ainsi, les sites d'annonces en ligne doivent se développer pour rester compétitifs face aux géants de la vente en ligne comme Amazon et eBay.

Je m'abonne
  • Imprimer

En effet, confrontés à la concurrence indirecte, les sites redoublent d'effort en améliorant leurs services pour dominer le marché qui s'étend jours après jours.

Un marché toujours dynamique en plein essor

Les sites d'annonces en ligne se multiplient. Au point qu'aujourd'hui, ils couvrent tous les domaines/secteurs d'activité : SeLoger pour le logement, Vinted pour le vêtement, Indeed pour l'emploi... Même les secteurs plus spécialisés comme l'agriculture ont leur plateforme : ainsi Agriaffaires, filiale de Le boncoin est experte dans la vente et l'achat de matériel d'occasion agricole.

Pour garder leurs sites dynamiques et compétitifs, les sites d'annonces en ligne ont adopté des nouvelles stratégies commerciales :assurance, paiement en ligne, livraison... On peut citer le boncoin qui a mis récemment à disposition un service de livraison en cas d'achat d'article qui n'est pas dans sa zone géographique, à l'instar de Vinted.

Les marketeurs se sont centrés sur l'amélioration de l'expérience utilisateur en plus de ces nouveaux services. En effet, ils rendent les sites plus intuitifs et face à la baisse des audiences sur desktop, modifient les sites sur mobiles afin de les rendre plus fluides. Reprenons l'exemple du site le boncoin qui est aujourd'hui le sixième site le plus visité en France, mise sur l'autonomie des utilisateurs avec entre autre des supports comme des live-chat et des messageries.

De plus, les campagnes d'emailing sont mises à l'honneur. On retrouve alors dans nos mails les articles qu'on a visionné mais pas encore acheté, ce qui nous fait une piqûre de rappel. Ces campagnes permettent de lever les derniers freins à l'achat (hésitation entre deux articles, prix,temps) et de fidéliser la clientèle.

Bien que les sites comme Indeed ou SeLoger ont réussi à se démarquer, grâce à une excellente relation client et l'internationalisation pour SeLoger, ou bien la proposition du compte premium pour les recruteurs chez Indeed, la concurrence se développe. Effectivement, la concurrence des réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn...) a obligé les sites d'annonces à trouver de nouvelles stratégies.

Des nouvelles stratégies commerciales

Afin de rester en bonne position, les sites d'annonces ont développé leurs stratégies commerciales. Ainsi, les principaux axes commerciaux reposent sur l'amélioration de l'expérience utilisateur, la proposition de nouveaux services et l'étude de la demande.

Premièrement, pour améliorer l'expérience client, la plupart des gros sites proposent désormais des services de paiement en ligne, afin de faciliter les transactions. De plus, la livraison est maintenant possible et la distance n'est plus un frein à l'achat. En outre, certains proposent même des assurances pour rassurer les consommateurs, comme la possibilité d'annuler une réservation sans pénalité sur Locasun, une des branches créées par le boncoin.

En parallèle, des leviers comme l'économie participative ont été mis en place. Ce système consiste à proposer aux consommateurs des échanges de bien, des prêts, des locations, etc. Les plus connus dans ce domaine sont Drivy, La Machine du Voisin et Troc Légumes. Nous sommes donc ici au-delà de la vente à proprement parler et le client est valorisé.

En outre, les habitudes d'achat et la conjoncture économique sont étudiés avec soin afin de mieux répondre aux besoins des consommateurs. Les changements qui résident dans la demande sont également pris en compte pour baser de nouvelles stratégies continuellement. En effet, si on observe une hausse des achats de vêtements d'occasion, les sites vont mettre en avant ce type de produits.

L'achat de produits d'occasion, une tendance en hausse

La manne des produits d'occasion est donc évidente. En effet, on peut constater avec Vinted, créé en 2008 que les articles d'occasion sont de plus sollicités, avec une forte augmentation des transactions ces trois dernières années. Effectivement, les achats de produits de seconde main sont appréciés des particuliers, mais les professionnels s'y mettent aussi.

A travers ces exemples, on voit clairement que les articles d'occasion sont très plébiscités dans un cadre personnel et deviennent de plus en plus demandés dans le milieu professionnel. Si on prend le domaine culturel,on estime que 60 % des Français ont déjà acheté ou vendu des articles de culture comme des livres, à travers des sites d'annonces.

Ces sites se développent en interne et aussi en nombre. Les premiers sites étaient la plupart du temps généralistes. De nos jours, les nouveaux sites sont spécialisés dans une niche et proposent des articles en lien avec celle-ci, comme Oasik qui présente des instruments de musique ou Agriaffaires (cité plus haut) spécialiste en France de la vente de tracteur et matériel agricole d'occasion.

On peut alors se demander pourquoi ces plateformes de vente de produits d'occasion ont autant de succès. Premièrement, le pouvoir d'achat etla conjoncture économique poussent la plupart des Français à trouver des articles en bon état, voire neufs, à petit prix. Puis, certains individus indiquent qu'ils favorisent l'échange de produits et l'achat d'articles d'occasion pour limiter leur impact écologique et pour préserver l'environnement d'un gaspillage inutile.

Pour conclure, les sites de vente en ligne demeurent performants grâce à l'amélioration de leur site et de l'expérience utilisateur, mais aussi en surfant sur les tendances comme l'économie participative et la mise en avant de produits très plébiscités.

Je m'abonne

Brand Voice

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet