Recherche
Se connecter

[Success Story] Chocolaterie Monbana, de l'ombre à la lumière

Publié par Laure Trehorel le

À 81 ans, Monbana marque un nouveau tournant dans son histoire. Originellement tourné vers le B to B, le chocolatier affiche des premiers résultats probants dans l'univers du B to C, et accélère sa conquête à l'international. Décryptage.

Je m'abonne
  • Imprimer
Gagner en notoriété

Afin de mettre à profit ses avantages, encore faut-il que la marque devienne connue, ce qui n'est pas encore totalement le cas. En témoigne le dernier sondage du cabinet d'études Toluna de mars 2015 : Monbana ne figure pas parmi les cinq chocolateries franchisées préférées. Du chemin reste à parcourir, et l'entreprise y travaille. En mars dernier, elle lance, pour la première fois, une campagne de communication télé et radio, qui sera déclinée aux périodes stratégiques de Pâques et de Noël.

L'autre voie pour asseoir sa notoriété passe inévitablement par le développement du réseau des succursales et franchises. "Nous comptons aujourd'hui 32 points de vente en propre. Un chiffre encore insuffisant pour être représentatif, mais l'agrandissement progressif du réseau assoit petit à petit notre notoriété", explique le directeur réseau, Laurent Perrier. Pas question toutefois de brûler les étapes. "Je préfère ouvrir moins de points de vente en étant certain de leur solidité que le double à la va-vite", souligne-t-il encore.

Un rythme de croisière qui devrait assurer à la chocolaterie un développement solide.

Laure Trehorel

Laure Trehorel

Journaliste, stratégie et vente

Chef de rubrique pour le magazine Action Commerciale et pour le site actionco.fr, je suis en charge des sujets relatifs aux stratégies commerciales des [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet