Recherche
Se connecter

[Success Story] Chocolaterie Monbana, de l'ombre à la lumière

Publié par Laure Trehorel le

À 81 ans, Monbana marque un nouveau tournant dans son histoire. Originellement tourné vers le B to B, le chocolatier affiche des premiers résultats probants dans l'univers du B to C, et accélère sa conquête à l'international. Décryptage.

Je m'abonne
  • Imprimer
Une vive concurrence

Si vendre des chocolats dans une bonne ambiance peut paraître idéal, Monbana s'investit pourtant sur un terrain de jeu glissant. En effet, la Chocolaterie Monbana, par cette stratégie, empiète sur les plates-bandes des Leonidas et autres Jeff de Bruges, des acteurs bien en place. "L'environnement de Monbana est loin d'être un océan bleu, prévient Hugues Poissonnier, professeur en stratégie à Grenoble École de Management, en référence à la fameuse théorie de R. Mauborgne et W. Kim. Mais j'évoquerais plutôt un océan gris qu'un océan rouge."

Et celui-ci de préciser: "Certes, il existe des barrières à l'entrée du fait de la présence de concurrents établis, mais Monbana arrive sur ce marché avec de sérieux atouts : l'image de qualité, une production 100 % française et l'histoire d'une entreprise familiale."

Laure Trehorel

Laure Trehorel

Journaliste, stratégie et vente

Chef de rubrique pour le magazine Action Commerciale et pour le site actionco.fr, je suis en charge des sujets relatifs aux stratégies commerciales des [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet