Augmenter la productivité selon Elon Musk

Publié par le | Mis à jour le
Augmenter la productivité selon Elon Musk

Dans une entreprise, divers process se révèlent parfois nuisibles à la productivité. Dans un email adressé aux salariés de Tesla, Elon Musk en vient à conseiller de passer outre certaines règles. Quand le management devient anti-conformiste...

  • Imprimer

Le constructeur automobile Tesla relance la production de sa berline électrique, la Model 3, après plusieurs retards et interruptions dans la production de celle-ci. Dans un email adressé aux salariés de Tesla obtenus par les sites spécialisés Jalopnik et Electrek, l'homme d'affaires explique à ses équipes comment monter en puissance dans les mois qui viennent. Il livre notamment sept conseil pour augmenter sa productivité.

Evitez les grandes réunions

Pour Musk, celles-ci sont "le fléau" des grandes entreprises, et cela empire presque systématiquement avec le temps. La seule exception est quand vous êtes vraiment certain que la réunion apporte quelque chose à tous les participants, auquel cas, la réunion doit être extrêmement courte.

Evitez les réunions fréquentes

Celles-ci sont également à proscrire pour l'entrepreneur d'origine sud-africaine, sauf dans les cas de situations urgentes. Mais dès que le problème est résolu, la fréquence des réunions doit chuter.

Quittez les réunions inutiles

Les réunions sont décidément dans le viseur d'Elon Musk : pour lui, si vous vous retrouvez dans une réunion qui se révèle dénuée d'intérêt, le mieux est de partir. "Ce n'est pas impoli de partir, juge-t-il, c'est impoli d'obliger quelqu'un à rester et de lui faire perdre son temps". En suivant ces trois premiers conseils, nul doute que vos équipes dégageront déjà un temps considérable.

N'utilisez pas d'acronymes

Attention à ne pas abuser de mots dénués de sens, que ce soit pour désigner des processus, des logiciels ou des objets. Le PDG explique de façon assez logique que tout ce qui nécessite une explication gêne la communication. "Nous ne voulons pas que les gens aient à mémoriser un glossaire simplement pour pouvoir travailler à Tesla".

Communiquez directement entre vous

"La communication devrait se propager via le chemin le plus court pour permettre d'effectuer une mission, pas via une chaîne de commandement", juge Musk. Pour résoudre un problème, un salarié doit donc s'adresser à la personne qui l'aidera le mieux dans une tâche, et non transmettre une information à son manager qui la fera suivre via un protocole formalisé. L'homme d'affaires va même plus loin, puisque "n'importe quel manager qui essaiera de mettre en place une chaîne de commandement se retrouvera rapidement à travailler ailleurs".

Améliorez les relations entre départements

C'est assez dans l'air du temps, mais la communication en silo n'est pas du goût d'Elon Musk, qui affirme que de nombreux problèmes dans une entreprise viennent du manque de communication entre les départements. La solution ? Autoriser la communication entre tous les niveaux hiérarchiques et entre tous les services. "Si quelqu'un doit parler à son manager, qui parle ensuite à son directeur, qui parle à un vice-président, qui parle à un autre vice-président, qui parle alors à un directeur, qui parle à un manager, qui parle à quelqu'un qui effectue vraiment le travail, alors quelque chose de super stupide se produira". Si les gens concernés se parlent directement, le travail sera fait plus efficacement et plus rapidement.

Privilégiez le bon sens

Pour le créateur de l'Hyperloop, si une règle est manifestement ridicule dans une certaine situation, alors c'est qu'il faut changer la règle. Les salariés doivent donc se sentir libres de transgresser une règlement s'il entrave leur travail, et le dirigeant les encourage même à envoyer un mail pour proposer des idées qui permettraient de travailler plus efficacement.

Pour autant malgré ses conseils, l'homme d'affaires reste controversé dans ses méthodes de management : s'il affirme ne pas hésiter à recruter des gens plus intelligents que lui et cherche des collaborateurs prêts à challenger les règles de l'entreprise, il est parallèlement accusé d'avoir mis en place une organisation de travail très violente, ayant conduit à la mort de plusieurs employés dans ses usines, et de contrôler la moindre action de chacun de ses collaborateurs. Il a par ailleurs récemment reconnu s'être trop fié à l'automatisation et pas assez aux compétences des ouvriers qualifiés dans les usines Tesla.

En complément

Pourquoi les réunions suscitent aussi peu d'engagement chez vos collaborateurs

La réunionite, toujours une réalité pour les cadres

Le constructeur automobile Tesla relance la production de sa berline électrique, la Model 3, après plusieurs retards et interruptions dans la production de celle-ci. Dans un email adressé aux salariés de Tesla obtenus par les sites spécialisés Jalopnik et Electrek, l'homme d'affaires explique à ses équipes comment monter en puissance dans les mois qui viennent. Il livre notamment sept conseil pour augmenter sa productivité.

Evitez les grandes réunions

Pour Musk, celles-ci sont "le fléau" des grandes entreprises, et cela empire presque systématiquement avec le temps. La seule exception est quand vous êtes vraiment certain que la réunion apporte quelque chose à tous les participants, auquel cas, la réunion doit être extrêmement courte.

Evitez les réunions fréquentes

Celles-ci sont également à proscrire pour l'entrepreneur d'origine sud-africaine, sauf dans les cas de situations urgentes. Mais dès que le problème est résolu, la fréquence des réunions doit chuter.

Quittez les réunions inutiles

Les réunions sont décidément dans le viseur d'Elon Musk : pour lui, si vous vous retrouvez dans une réunion qui se révèle dénuée d'intérêt, le mieux est de partir. "Ce n'est pas impoli de partir, juge-t-il, c'est impoli d'obliger quelqu'un à rester et de lui faire perdre son temps". En suivant ces trois premiers conseils, nul doute que vos équipes dégageront déjà un temps considérable.

N'utilisez pas d'acronymes

Attention à ne pas abuser de mots dénués de sens, que ce soit pour désigner des processus, des logiciels ou des objets. Le PDG explique de façon assez logique que tout ce qui nécessite une explication gêne la communication. "Nous ne voulons pas que les gens aient à mémoriser un glossaire simplement pour pouvoir travailler à Tesla".

Communiquez directement entre vous

"La communication devrait se propager via le chemin le plus court pour permettre d'effectuer une mission, pas via une chaîne de commandement", juge Musk. Pour résoudre un problème, un salarié doit donc s'adresser à la personne qui l'aidera le mieux dans une tâche, et non transmettre une information à son manager qui la fera suivre via un protocole formalisé. L'homme d'affaires va même plus loin, puisque "n'importe quel manager qui essaiera de mettre en place une chaîne de commandement se retrouvera rapidement à travailler ailleurs".

Améliorez les relations entre départements

C'est assez dans l'air du temps, mais la communication en silo n'est pas du goût d'Elon Musk, qui affirme que de nombreux problèmes dans une entreprise viennent du manque de communication entre les départements. La solution ? Autoriser la communication entre tous les niveaux hiérarchiques et entre tous les services. "Si quelqu'un doit parler à son manager, qui parle ensuite à son directeur, qui parle à un vice-président, qui parle à un autre vice-président, qui parle alors à un directeur, qui parle à un manager, qui parle à quelqu'un qui effectue vraiment le travail, alors quelque chose de super stupide se produira". Si les gens concernés se parlent directement, le travail sera fait plus efficacement et plus rapidement.

Privilégiez le bon sens

Pour le créateur de l'Hyperloop, si une règle est manifestement ridicule dans une certaine situation, alors c'est qu'il faut changer la règle. Les salariés doivent donc se sentir libres de transgresser une règlement s'il entrave leur travail, et le dirigeant les encourage même à envoyer un mail pour proposer des idées qui permettraient de travailler plus efficacement.

Pour autant malgré ses conseils, l'homme d'affaires reste controversé dans ses méthodes de management : s'il affirme ne pas hésiter à recruter des gens plus intelligents que lui et cherche des collaborateurs prêts à challenger les règles de l'entreprise, il est parallèlement accusé d'avoir mis en place une organisation de travail très violente, ayant conduit à la mort de plusieurs employés dans ses usines, et de contrôler la moindre action de chacun de ses collaborateurs. Il a par ailleurs récemment reconnu s'être trop fié à l'automatisation et pas assez aux compétences des ouvriers qualifiés dans les usines Tesla.

En complément

Pourquoi les réunions suscitent aussi peu d'engagement chez vos collaborateurs

La réunionite, toujours une réalité pour les cadres

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet