Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Action Commerciale
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Le Groupe Casino se désendette grâce à une forte croissance en 2020

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Le Groupe Casino se désendette grâce à une forte croissance en 2020

Le distributeur français enregistre un chiffre d'affaires en hausse de 8% pour atteindre 31,9 milliards d'euros en 2020. Toutes les enseignes ont atteint un niveau de rentabilité y compris les hypermarchés. L'e-commerce alimentaire progresse de 67% en un an.

Je m'abonne
  • Imprimer

En 2020, le distributeur français a dégagé un résultat opérationnel courant de 1,426 milliard d'euros (+25,2% à taux de change constant), soutenu par ses économies de coûts et par la progression de son activité en France et au Brésil, son deuxième marché. Le chiffre d'affaires a pour sa part augmenté de 8% à magasins comparables pour atteindre 31,9 milliards d'euros.

En France, le chiffre d'affaires est en croissance de 3% en comparable. Y compris Cdiscount, la croissance comparable du volume d'affaires en France s'établit à +4,9%. L'e-commerce (Cdiscount) affiche un volume d'affaires (" GMV ") de 4,2 milliards d'euros, en hausse de +8,6% en organique sur l'année, porté par l'expansion de la marketplace.

Les ventes en Amérique latine sont en forte progression de +17,3% en organique, principalement soutenues par la très bonne performance du Cash & Carry (Assaí) en croissance de +29,3% en organique. L'Ebitda Groupe s'établit à 2,742 milliards d'euros soit une variation de +3,9% après impact du change et de +17% à taux de change constant. La dette financière brute du groupe Casino au 31 décembre 2020 s'élève à 7,4 milliards d'euros (contre 9,2 Mds€ à fin 2019), dont 4,8 Mds€ en France sur le périmètre covenant (contre 6,1 Mds€ à fin 2019).

Sous les effets du recentrage du Groupe, cession ou fermeture des foyers de pertes, cession de Leader Price, plan d'économies et d'efficience opérationnelle, et réduction du non-alimentaire en hypermarchés au profit de modèles de shop-in-shop, tous les formats ont atteint un niveau de rentabilité y compris les hypermarchés, avec un niveau très satisfaisant pour les autres enseignes. L'Ebitda France Retail progresse de +155 bps pour atteindre 12% au second semestre, avec un ROC de 6,4%.



Formats porteurs et proximité

Le Groupe a poursuivi en 2020 l'expansion du parc de magasins premium et de proximité avec 169 ouvertures en 2020, en ligne avec la cible initiale de 300 ouvertures d'ici fin 2021. Casino compte 533 magasins équipés de solutions autonomes fin 2020 (vs 305 fin 2019) facilitant les ouvertures le soir et le week-end. 61% des paiements en hypermarchés Géant et 48% en Supermarchés Casino sont désormais réalisés par smartphone ou caisse automatique (vs 45% et 36% début 2020). Les porteurs de l'application CasinoMax représentent 22% des ventes en hypermarchés et supermarchés au T4 (vs 20% fin 2019).

L'e-commerce alimentaire en forte hausse

En 2020, le chiffre d'affaires de l'e-commerce alimentaire a enregistré une croissance de 67% en comparable sur l'année via le déploiement du click & collect et de la livraison à domicile depuis les formats urbains et de proximité, et la signature de nouveaux partenariats avec Deliveroo, Uber Eats ; mais aussi l'extension du partenariat avec Amazon à Lyon et Bordeaux en plus de Paris et Nice ; le lancement en mars 2020 de l'entrepôt O'logistique automatisé par la technologie Ocado. La montée en puissance de l'entrepôt est rapide avec une hausse de +85% des commandes passées via Monoprix Plus au T4 2020 (vs T3 2020) et le lancement de Casino Plus pour les clients Géant Casino et Supermarchés Casino à partir de septembre 2020.

En 2021 la priorité sera donnée à la croissance sur les formats de proximité urbaine (Franprix, Naturalia), périurbaine et rurale (Spar, Vival, Casino Shop), avec 100 ouvertures au premier trimestre et 200 au deuxième trimestre, et l'e-commerce alimentaire sur des modèles structurellement rentables.

Le groupe a vendu à ce jour 2,8 milliards d'euros d'actifs, dont plusieurs centaines de magasins à prix réduits Leader Price à son rival allemand Aldi. Casino a précisé que, compte tenu du succès du développement de son portefeuille d'activités en France, il disposait d'une "optionalité accrue" pour réaliser son plan de cession dont il a confirmé l'objectif de 4,5 milliards d'euros. Casino, qui propose de ne pas verser de dividende au titre de 2020, a également déclaré viser une progression de son cash-flow libre cette année.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande