Recherche
Se connecter

La publicité digitale toujours en progression

Publié par Salomé Kourdouli le | Mis à jour le
La publicité digitale toujours en progression
© Mopic - stock.adobe.com

Le marché français de la publicité digitale ne faiblit pas : +13% au S1 2019 par rapport au S1 2018, et atteind 2,8 milliards d'euros, selon l'Observatoire de l'e-pub, publié par le SRI et l'UDECAM et réalisé par le cabinet Olivier Wyman

Je m'abonne
  • Imprimer

Le marché français de la publicité digitale poursuit sa progression au S1 2019, atteignant 2,8 milliards d'euros avec +13% par rapport au S1 2018, révèle l'Observatoire de l'e-pub. Présenté par le SRI et l'UDECAM, il est réalisé pour la première fois depuis sa création en 2009 par le cabinet Olivier Wyman. L'Observatoire se penche sur l'évolution et la répartition du chiffre d'affaires de la publicité digitale en France, et se concentre sur quatre leviers digitaux, tous en progression ce semestre : le search, le social, le display et les autres leviers.

Le search et le social représentent 77% du marché

Le search représente à lui seul 43% du marché de la publicité digitale, avec pour recettes 1190 millions d'euros au S1 2019, soit une augmentation de 10%. Les recettes du search sont notamment tirées par le mobile (55% des recettes réalisées sur mobile), mais aussi par l'essor du retail search : il enregistre une progression de 47%, et compte désormais pour 8% du search. Toutefois, c'est le social qui enregistre la plus forte progression sur le premier semestre 2019, à 20%, et représente ainsi 24% du marché de la publicité digitale en France. Sa croissance est principalement due au format vidéo, qui voit une augmentation de 30% de ses recettes pour atteindre 185 millions d'euros sur le total des 659 millions d'euros générés par le social. Ce levier reste très largement mobile (92%). Hors autres leviers, le search et le social comptent ainsi pour 77% des recettes du marché de la publicité digitale.

La vidéo, le programmatique et le mobile : moteurs de la croissance du display

Le display connaît une progression de 13% (550 millions d'euros), principalement tirée par la vidéo, le programmatique et le mobile. Dans le détail, la vidéo progresse de 16%, et représente 42% des recettes du display (232 millions d'euros). Le mobile se renforce également dans l'ensemble des catégories, jusqu'à compter pour 56% des recettes du display vidéo et 30% du display classique. Le programmatique, quant à lui, dépasse pour la première fois les 50% des recettes du display, porté par le display mobile (+30%) et le display vidéo (+23%). Le display classique, les opérations spéciales et l'audio connaissent aussi une progression, respectivement de 11%, 8% et 20%. Même si l'audio enregistre une forte augmentation, il représente moins de 1% des recettes display.

La publicité native également en progression

La publicité native est estimée à 778 millions d'euros au premier semestre 2019, soit une augmentation de 19%. Le social, qui par nature est natif, compte pour 85% du segment. Avec une progression de 20%, il tire la publicité native vers le haut, quand le display représente 15% de ses revenus (+14%). Le marché du display natif est évalué à 119 millions d'euros, et son poids au sein du display compte pour 22%.


Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Groupe Up

Accroitre lengagement des collaborateurs est un veritable levier pour ameliorer la performance de lentreprise mais aussi la satisfaction de [...]

Sur le même sujet