Recherche
Se connecter

[En confinement avec] Cédric Renaud, directeur du développement chez Caisse d'Épargne Grand Est Europe

Publié par Julien van der Feer le - mis à jour à
[En confinement avec] Cédric Renaud, directeur du développement chez Caisse d'Épargne Grand Est Europe

La crise du covid-19 impose le confinement. Pendant cette période, nous allons à la rencontre des managers commerciaux pour connaître leur quotidien. Aujourd'hui, il s'agit de Cédric Renaud, directeur du développement chez Caisse d'Épargne Grand Est Europe.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment organisez-vous votre journée en confinement ?

Les journées sont rythmées par les réunions de travail avec mes équipes, les directeurs de centres d'affaires et BPCE. Des réunions destinées à expliquer, coordonner et démultiplier les dispositifs de soutien à l'économie.

Nos équipes sont au plus près des clients, et s'attachent à être le plus réactives possibles. Cela nécessite de leur délivrer l'information la plus claire et précise possible. Une gageure, dans un contexte chahuté et fortement évolutif !

Nous travaillons également chaque jour à adapter nos process à l'urgence de la situation, avec une préoccupation permanente : comment répondre toujours plus vite et plus simplement à nos clients, tout en respectant nos impératifs de conformité.

Quelles sont vos priorités à une semaine ?

Faire en sorte que nos équipes soient en capacité de répondre efficacement aux urgences de trésorerie de nos clients Entreprises, Structures publiques ou de l'ESS, Professionnels de l'Immobilier et Logement Social.

Dans le mois qui vient ?

Structurer dans la durée un plan de rebond qui permette d'offrir à nos clients du Grand Est les moyens de repartir à l'offensive sur leurs marchés respectifs. Financement, accompagnement à l'international, ingénierie sociale, optimisation de leurs flux et encaissements : à nous de les accompagner pour leur permettre de sortir encore plus forts de cette crise.

Comment avez-vous organisé l'animation de vos équipes ?

Nous avons programmé chaque matin une réunion de travail en visio, qui nous permet de coordonner nos actions respectives. Le télétravail a ceci de particulier qu'il rend absolument nécessaire les points d'échanges et la communication. Faute de quoi, en l'absence de points de contacts comme nous pouvions les connaitre au bureau, l'action engagée peut vite être désorganisée, et perdre en efficacité.

Ces moments d'échanges m'évitent aussi d'envoyer trop de mails successifs, et de condenser, organiser mon discours. Lui donner une cohérence.

Comment vous informez-vous durant la période ?

En période de crise, encore davantage qu'à l'accoutumée, il est pour moi primordial de diversifier mes sources d'information. Terrain, médias, lectures : c'est en confrontant différents points de vue que je me forge une vision que j'espère la plus exhaustive et pertinente possible.

Comment anticipez-vous la reprise ?

La reprise se prépare aujourd'hui. D'une part en conservant durablement la flexibilité et la réactivité dont nous avons fait montre durant la crise, et d'autre part en travaillant d'ores et déjà sur notre stratégie d'accompagnement de nos clients post-confinement. Leur être utile, à chaque instant. C'est notre vocation et notre fierté.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Julien van der Feer

Julien van der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet