Recherche
Se connecter

39% des Français ont acheté de nouvelles marques pendant le confinement

Publié par Clément Fages le | Mis à jour le
39% des Français ont acheté de nouvelles marques pendant le confinement
© ??????? ??????? - stock.adobe.com

Si les Français ont acheté de nouvelles marques pendant le confinement, un tiers d'entre eux y ont été contraint et vont reprendre leurs habitudes de consommation. Néanmoins, le confinement a marqué l'essor des achats en ligne, et notamment des offres sur abonnement.

Je m'abonne
  • Imprimer

Quelles pratiques d'achats issues du confinement vont perdurer à l'avenir ? Le spécialiste de l'avis client Bazaarvoice nous livre quelques pistes au travers d'une étude menée auprès de 8000 consommateurs français, britanniques, allemands, nord-américains et australiens. Ses résultats montrent que cette période inédite a été le moment pour 39% des Français sondés d'essayer les produits de nouvelles marques. Un mouvement plus marqué chez les jeunes (50% des 18-24 ans), que chez les plus de 65 ans (ils ne sont que 20% à avoir essayé une nouvelle marque). 73% des sondés indiquent qu'ils continueront à acheter ces marques à l'avenir. Ceux qui ne le feront pas évoquent des prix trop élevés pour ces nouvelles marques, alors que 28 % des sondés francophones expliquent avoir choisi de nouvelles marques puisque leurs produits favoris n'étaient plus disponibles.

Plus généralement, l'étude montre une évolution des canaux utilisés pour acheter : alors que de nombreux produits de grande consommation étaient moins accessibles du fait de la fermeture de certains magasins, les offres sur abonnement ont séduit 15% des Français sondés. 76% d'entre eux n'ont pas mis fin à leur abonnement à la réouverture des magasins. Les raisons évoquées sont la commodité de ce type de services (35%), le prix intéressant (30%) et le fait que la qualité du produit est au rendez-vous (29 %). 25 % des Français apprécient également la régularité et le bon fonctionnement des livraisons. Néanmoins, les magasins physiques restent incontournables : 80% des sondés français y retourneront cet automne, sans appréhension pour la moitié d'entre eux, tant que les mesures d'hygiène sont respectées et surtout, que des prix attractifs sont pratiqués. Car le prix reste déterminant : 39% des sondés en font le critère d'achat n°1 cet automne. La possibilité d'acheter en ligne est aussi déterminante pour 17% des Français interrogés.

Méthodologie

Pour cette étude Bazaarvoice, 8062 consommateurs ont été interrogés par l'organisme Savanta entre le 24 et le 30 juillet 2020. Ont été passés en revue les facteurs déclenchants et les freins aux actes d'achat, dans six pays différents : France (1508 sondés), Royaume-Uni (1505), Allemagne (1507), États-Unis (1533), Canada (1008), Australie (1501).


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet