Recherche
Se connecter

MobiFactory propose un CRM smartphone first

Publié par Aude David le - mis à jour à
MobiFactory propose un CRM smartphone first

Alors que les commerciaux consultent de plus en plus leur CRM depuis leur smartphone, MobiFactory, nouveau venu dans le monde des éditeurs de logiciels professionnels, propose MobiCRM, un CRM conçu en priorité pour les smartphones.

Je m'abonne
  • Imprimer

La mobilité est un sujet crucial pour les forces de vente et les éditeurs de CRM l'ont bien compris. La plupart proposent maintenant une version pour tablettes et smartphones de leurs logiciels, ou au moins une interface responsive.

MobiCRM, start-up lyonnaise lancée en février 2018, va plus loin puisqu'elle commercialise depuis le mois de mai MobiCRM, un CRM "smartphone first" : il est développé avant tout pour être ergonomique sur smartphone. Le fondateur de l'entreprise, Jean-Michel Gillet, souligne que le logiciel "a été développé avec un ergonome, dans l'idée d'avoir un outil très fluide et très simple d'utilisation".

Il comporte un assistant de prospection qui détecte les comptes prioritaires et les contacts à relancer, et permet d'intégrer des applications mobiles. Les fonctionnalités sont simplifiées pour être adaptées aux smartphones : les comptes-rendus de réunion peuvent être saisis via dictée vocale, avec une mise en forme automatique sous forme de points pour plus de lisibilité, et le commercial peut transformer d'un simple geste certains points en actions à mener. Un système de badge permet d'effectuer un compte-rendu très rapide en sortant d'une visite : "pas intéressé", "démarché par la concurrence"... Et lors de la création d'un contact, MobiCRM permet de rechercher directement les informations dans la base Insee. Ce CRM a également pour ambition de rapprocher les équipes du terrain et du siège, avec une messagerie qui permet d'échanger du texte et des photos.

MobiCRM reste cependant accessible depuis un ordinateur, via le web. Il offre alors des fonctionnalités supplémentaires, comme les exports Excel, la partie administrative, la vision synthétique du reporting. "Il y a besoin des deux, juge l'ancien responsable R&D de Fiducial. Mais nous allons passer plus de temps sur nos smartphones que sur nos PC, même dans notre vie professionnelle. C'était donc pour moi une évidence de créer un CRM à l'ergonomie spécialement conçue pour les smartphones".

MobiFactory, qui compte parmi ses clients une filiale de Geodis, met également en avant la coconstruction avec ses clients, avec un CRM développé selon leurs attentes. Et la possibilité de cofinancement : "si une fonctionnalité est duplicable pour l'ensemble des clients, nous proposons de prendre une partie du développement à notre charge, explique Jean-Michel Gillet. Ainsi, un client nous avait demandé une fonctionnalité de reporting automatique en temps réel, dès que les commerciaux saisissent leurs données. Nous l'avons ensuite intégré à la licence de base".

Par ailleurs, l'entreprise donne les codes sources de tous ses logiciels à ses clients. Ceux-ci deviennent ainsi propriétaires des codes du CRM qui a été développé pour eux, et ils peuvent le faire évoluer selon leurs besoins, en toute autonomie.

Les prix commencent à 65€ HT par mois et par utilisateur pour le développement sur smartphone et sur web, l'administratif, les codes sources et la licence.

Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Equipement

Par Julien LARZILLIERE, Directeur IT chez DND AGENCY

Vos données sont prises en otage par un hacker qui vous réclame une rançon ? Si ce scénario vous rappelle la dernière série policière que vous [...]

s