Recherche
Se connecter

[En confinement avec] Grégory Bounatian, vice président commercial chez DHL Express France

Publié par Julien van der Feer le - mis à jour à
[En confinement avec] Grégory Bounatian, vice président commercial chez DHL Express France

La crise du covid-19 impose le confinement. Pendant cette période, nous allons à la rencontre des managers commerciaux pour connaître leur quotidien. Aujourd'hui, il s'agit de Grégory Bounatian, vice président commercial chez DHL Express France.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment organises-tu ta journée en confinement ?

Un peu de sport tôt le matin, pendant 45 minutes. Mes journées s'enchaînent entre : cellule de crise avec le board DHL France deux fois par jour, un call quotidien avec mon équipe directe et des échanges soutenus avec nos clients pour gérer les urgences, notamment celles en lien avec l'industrie pharmaceutique !

Quelles sont tes priorités à une semaine ?

M'assurer que, quoiqu'il arrive, mes équipes sont en sécurité, proches des clients au quotidien et en mode solutions. Enfin, qu'elles prennent toujours autant de plaisir dans ce contexte un peu particulier.

Et dans le mois qui vient ?

À un mois, affiner le plan stratégique de reprise de notre activité et réajuster les priorités.

Comment as-tu organisé l'animation de tes équipes ?

La première des choses a été de donner un maximum d'informations dans un environnement très instable. Des informations qui, dans notre domaine, sont fondamentales pour accompagner les clients.

Ensuite, j'ai reconstruit le lien avec mes équipes. Notre proximité a toujours été notre force, donc nous alternons les conf call, les visios... Nous communiquons beaucoup via nos réseaux sociaux internes à DHL, mais aussi externe avec nos clients.

Enfin, car le fun est un des piliers de notre management, nous avons mis en place les fameux groupes Whatsapp où nous échangeons tout... au-delà même du contexte business ! Comme l'a justement dit Jeff Bezos, fondateur d'Amazon : "Work Hard, Have Fun and Make history"

Comment t'informes-tu durant cette période ?

J'évite au maximum la télévision... c'est assez déprimant. Je privilégie les réseaux sociaux ou j'ai taggé les industries et les influencers qui m'intéressent.

Et puis rien de tel que l'échange ! Je continue à apprendre au contact de mon équipe et de mes collègues.

Comment anticipes-tu la reprise ?

Je suis de nature optimiste. Ce sera difficile mais nous faisons un métier qui, contrairement aux idées reçues, ne pourra jamais disparaître. Après une période de crise comme celle-ci, le monde aura besoin de commerciaux, ces commerciaux qui demeurent encore l'unique lien social avec les entreprises. Et nous serons prêts.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Julien van der Feer

Julien van der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Management

Par Marie-Laure Hag, responsable du pôle conseil RH du cabinet GMBA

Selon OpinionWay, 44% des salariés se sont déclarés en détresse psychologique après le confinement. Durant les crises, les risques psychosociaux [...]