Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Action Commerciale
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Une personne sur dix s'est déjà endormie en réunion

Publié par Laure Trehorel le | Mis à jour le
Une personne sur dix s'est déjà endormie en réunion

Les réunions riment-elles avec ennui ? Une récente étude réalisée par Research Now pour Sharp avance des chiffres remettant en cause l'efficacité de ces moments collectifs.

Je m'abonne
  • Imprimer

Il semblerait que le temps des Power Point fastidieux et des présentations interminables ne soit pas révolu. Pour preuve, cette étude* montrant qu'un tiers des personnes a déjà vu l'un de leur collègue piquer du nez au cours d'une réunion...et 9% d'entre eux avouent s'être carrément endormi en pleine séance.

Par ailleurs, même lorsqu'ils sont éveillés, les participants affirment, pour 34% d'entre eux, avoir l'esprit ailleurs et perdre leur concentration pendant un quart à la moitié de la réunion (ils sont 12% à connaître ce phénomène pendant 75% à 100% du temps de la réunion). Enfin, ils sont 10% à avoir déjà assisté à une présentation si ennuyeuse qu'ils ont dû inventer un prétexte pour s'éclipser.

Perte de temps ?

Une très grande majorité des gens (86%) avoue passer plus de cinq heures par semaine dans des réunions qui s'avèrent souvent être une perte de temps. Seuls 16% des personnes qualifient leurs réunions de stimulantes et 79% pensent qu'ils sont plus productifs à leur bureau.

Comment expliquer ce manque de motivation ? Premier élément d'explication, le manque d'interactivité. En effet, seulement 42% des participants estiment que les réunions sont participatives, et 57% pensent qu'une personne accapare bien trop souvent la parole. 58% estiment que les réunions seraient plus constructives si elles permettaient à chacun de s'exprimer. Au cours d'une présentation, un collaborateur sur cinq (21%) a déjà voulu intervenir sans avoir pu saisir l'occasion de le faire. 17% n'aiment pas assister aux présentations parce que ces dernières laissent trop peu de places aux questions et aux échanges.

Autre raison mise en cause, le fond et la forme : 48% des participants jugent que l'orateur n'est pas captivant, tandis que 43% accusent le manque d'intérêt du contenu. Enfin, l'enquête révèle un dernier chiffre intéressant : seul un quart des salariés (27%) a déjà suivi une formation sur la conduite de réunion.


* Etude réalisée par ResearchNow pour Sharp en janvier 2014 auprès de 2 163 employés, répartis comme suit : France (360),Allemagne (360), Espagne (361), Suède (355), Pays-Bas (358) et Royaume-Uni (369)

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande