Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Action Commerciale
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Quel leadership pour réussir sa transformation digitale?

Publié par le

La question du leadership revient en force dans la stratégie des entreprises et les politiques RH. Quel type de leadership privilégier pour réussir sa transformation digitale et quelles sont les qualités les plus indispensables au leader de demain?

Je m'abonne
  • Imprimer

Un leadership du "lâcher prise" et des compétences douces

Il va de soi que l'on attend d'un leader qu'il possède des compétences, mais tout aussi importante est sa capacité à s'adapter à son environnement et aux innovations de l'écosystème dans lequel s'inscrit son activité. Empathie, intelligence affective, capacité à se faire des alliés, capacité d'écoute réelle (dans un monde où l'attention se fait rare) et curiosité passent désormais au premier plan, loin devant l'autorité ou la capacité à imposer son point de vue et ses directives. Ces "compétences douces" doivent aujourd'hui être identifiées par les organisations parmi leurs hauts potentiels.

Pour les chercheurs de talents, il ne s'agit plus, depuis un certain temps déjà, de traquer les profils assurés et omniscients, mais de trouver le leader qui saura mener une transformation digitale réussie. Dans ce contexte, le choix d'une activité à l'extérieur du périmètre professionnel sera lui aussi sous le prisme de l'attention des recruteurs. Les pratiques d'un candidat qui dans le passé auraient pu être perçues avec une relative indifférence (yoga, méditation, etc.) tendent aujourd'hui à refléter une plus grande attention à ses propres besoins et donc un meilleur équilibre; chose indispensable pour le leader de la transformation digitale qui, sans être un nouveau Bouddha, aura besoin de sérénité, sur commande.

Gestion du doute, amélioration de la performance collective, conduite du changement, pouvoir de la culture de la transformation, vision évolutive, etc., le nuage de termes qui accompagnent les missions d'un leader de la transformation digitale pourrait aussi se résumer en un mot d'ordre: "Lâchez prise et... interdisez-vous d'interdire."

Dans un univers professionnel où règne un fort "jeunisme", il est amusant de noter que l'on plonge à nouveau dans l'histoire et les références de la jeunesse des plus de 50 ans: être un leader connecté ne signifie pas être un très jeune leader.

Emmanuel Stanislas, fondateur de Clémentine, cabinet de recrutement spécialiste du digital et de l'IT

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Management

Par Isabelle André, directrice de l'activité Coaching d'Oasys

Beaucoup de managers se plaignent qu'ils n'ont pas confiance en eux. Ils voudraient se sentir sereins, s'exprimer en public avec aisance, ne [...]