Recherche
Magazine Action Commerciale
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[En confinement avec] Eric Volle, directeur marché CRM chez Divalto

Publié par Julien van der Feer le - mis à jour à
[En confinement avec] Eric Volle, directeur marché CRM chez Divalto

La crise du covid-19 impose le confinement. Pendant cette période, nous allons à la rencontre des managers commerciaux pour connaître leur quotidien. Aujourd'hui, il s'agit d'Eric Volle, directeur marché CRM chez Divalto

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment organises-tu ta journée en confinement ?

J'essaie d'avoir des journées les plus proches de mes journées "normales". Levé même heure, tenue correcte exigée ! Le gros changement, évidemment, c'est le collaboratif à tous les étages. Uniquement des réunions sur Teams, confinement oblige.

Autre objectif : sport tous les jours pour garder la forme !

Quelles sont tes priorités à une semaine ?

Gérer les priorités client. Certains sont très impactés par la crise (activité arrêtée ou partielle). Quelques-uns (peu nombreux) sont demandeurs pour avancer plus vite sur leur projet. Donc mon objectif est de pouvoir mettre des équipes dédiées pour ces clients.

Comment as-tu organisé l'animation de tes équipes ?

Après le passage au télétravail de l'ensemble de la société en une journée, nous nous sommes attachés à mettre en place des règles pour garder du lien entre les équipes.

Après deux semaines de confinement, toutes nos interactions commerciales sont reportées : salons, prospection, projet en cours... donc l'équipe est passée à 20% d'activité.

Comment t'informes-tu durant la période ?

Essentiellement par les chaînes d'infos et le site Action Co qui suit l'actualité, notamment les annonces du gouvernement.

Comment anticipes-tu la reprise ?

Ça va être sport ! La plupart des sociétés vont devoir "relancer la machine" et notre inconnue est : à quel moment les projets informatiques seront de nouveaux au centre des préoccupations... Mais nous serons là avec des produits toujours à la pointe et au service de nos utilisateurs.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande