Recherche
Se connecter

[En confinement avec] Thomas Honegger, country manager d'Esker France

Publié par Julien van der Feer le - mis à jour à
[En confinement avec] Thomas Honegger, country manager d'Esker France

La crise du covid-19 impose le confinement. Pendant cette période, nous allons à la rencontre des managers commerciaux pour connaître leur quotidien. Aujourd'hui, il s'agit de Thomas Honegger, directeur filiale d'Esker France.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment organises-tu ta journée en confinement ?

J'essaie, tant que faire se peut, à ce qu'elle ressemble le plus à une journée traditionnelle ! Prêt de bon matin, ayant laissé mes costumes de côté et opté pour le jean-baskets casual, il est déjà 8h et les premières réunions téléphoniques partagent mon premier café.

Après un point de situation quotidien en comité de direction extraordinaire, on s'attache à l'avancement de nos opérations pour continuer d'informer nos prospects, transformer nos avant-ventes et s'assurer de la bonne livraison de nos projets.

Quelles sont tes priorités à une semaine ?

Depuis le début de cette crise sanitaire du Covid-19, la priorité numéro un d'Esker reste de maintenir et garantir le meilleur niveau de services à nos clients. Ces derniers continuent d'utiliser nos solutions pour valider les commandes entrantes ou leurs factures fournisseurs, ou même tout simplement assurer leur facturation à destination de leurs propres clients.

Depuis le début de cette crise, l'ensemble de nos collaborateurs pratiquent le télétravail sur les cinq continents et nous avons activé avec succès notre plan de continuité d'activité.

Dans le mois qui vient ?

Pour le mois à venir, notre priorité est de maintenir l'activité de l'ensemble de nos départements, et particulièrement nos activités marketing et commerciales qui apprennent à travailler autrement avec moins de relations Face to Face.

Comment as-tu organisé l'animation de tes équipes ?

La filiale France est organisée en petites équipes de cinq à dix personnes. Chaque manager de l'équipe rassemble virtuellement son équipe plusieurs fois par semaine lors de Skype Coffee, Stand-up à distance, ou nouveaux challenges humoristiques (photo de la semaine,...) en plus des points hebdomadaires plus stricts.

Nous organisons également des weekly call avec l'ensemble des fonctions marketing, ventes et consulting pour échanger sur les breaking news du moment et retrouver des temps de paroles informels.

En parallèle de cela, nous renforçons notre communication remote avec encore plus de webinars et plus d'événements virtuels. Le nouveau meilleur ami des commerciaux s'appelle Skype, Gotomeeting, Webex, Zoom et tous leurs cousins...

Comment t'informes-tu durant la période ?

Ma première source d'information de l'activité est mon téléphone, suivie de très près par l'outil favori des fonctions commerciales : mon CRM Salesforce et ses dashboards !

Pour ce qui est des informations plus générales, mes yeux sont rivés, comme tout le monde, sur les JT du 20h et la presse dématérialisée nationale et internationale. Pour toutes les questions sociales pour notre entreprise, je dois dire que je navigue plus que d'habitude sur les sites .gouv, nous guidant bien dans cette période aux multiples questions.

Comment anticipes-tu la reprise ?

Si l'activité ces dernières semaines est restée plutôt stable, nous la monitorons au jour le jour pour s'en assurer. Nous anticipons un léger fléchissement de notre croissance sur le trimestre à venir avec comme principal impact un recul de quelques mois de la contractualisation de nouveaux clients pour des raisons évidentes inhérentes à la situation.

D'une nature optimiste, je pense que nous aurons la chance de n'avoir été impacté qu'en moindre mesure et j'espère une pleine reprise de toutes les activités à horizon septembre 2020.

Poke un Dirigeant ou directeur commercial (ou autre selon les cas) dont tu souhaites lire le témoignage ?

En tant que membre de l'Entreprise du Futur, communauté phygitale de dirigeants de PME et ETI, je pense intéressant d'interroger Alban Guyot sur les impacts du Covid-19 sur l'activité de ses membres. Je salue d'ailleurs une initiative collaboratrice d'entre-aide qui s'est organisée au sein de ce réseau.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Julien van der Feer

Julien van der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet