Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de L'intelligence émotionnelle
Chapitre III : Développer sa flexibilité

Fiche 04 : L'ancre ressource

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de L'intelligence émotionnelle

8 chapitres / 57 fiches

Gagner en aisance et éviter du stress



En résumé

L'ancre est un stimulus qui permet d'éprouver un ressenti, le phénomène est connu, c'est le stimulus-réponse (S - R) de Pavlov. L'ancre ressource consiste à revivre mentalement une expérience vécue afin de retrouver le ressenti positif associé, à fixer ce ressenti à l'aide d'une ancre. Pour retrouver cet état de bien-être, appuyer sur l'endroit précis du corps où l'ancre a été posée. Cette préparation mentale puissante peut être utilisée pour préparer un entretien à fort enjeu : entretien de recrutement, entretien annuel d'évaluation, présentation d'un nouveau projet dans le cadre d'une réunion.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Se préparer mentalement à affronter avec succès une situation.
  • Maîtriser ses émotions.

Contexte

Dans une situation à fort enjeu, on peut être facilement déstabilisé et se laisser submerger par la peur de l'échec, en dépit du travail de préparation effectué : recueil d'arguments ciblés, données chiffrées...

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Identifier le ressenti dont vous avez besoin : par exemple être convaincant, mettre en confiance son interlocuteur.
  • Choisir un endroit du corps permettant d'effectuer un geste discret : par exemple le poignet ou un doigt.
  • Sélectionner une situation précise où vous avez éprouvé la sensation recherchée : un entretien avec un responsable où vous étiez très à l'aise, une intervention unanimement appréciée lors d'une réunion.
  • Se détendre, choisir un endroit au calme.
  • Revivre en imagination la scène passée. Pour la revivre avec acuité, observer le cadre, les couleurs, les mouvements, les bruits, la lumière, les réactions des personnes, " écouter " leurs propos, vos réponses, etc.
  • S'associer à la sensation de bien-être éprouvée. Au moment où vous ressentirez que vous approchez de l'apogée de la sensation, poser l'ancre en stimulant l'endroit choisi. Revivre cette scène jusqu'à la fin.
  • Tout en maintenant l'ancre, imaginer la scène future telle que vous souhaitez la voir se dérouler, imaginer le cadre, les propos tenus lors du démarrage de l'entretien, etc.
  • Méthodologie et conseils

    • L'importance du choix du souvenir : la situation évoquée doit être riche en émotions. C'est surtout la force et l'intensité du ressenti qui favorisent la mémorisation et la réactivation du souvenir. Cette situation doit être liée à une scène précise. Elle peut être ancienne, et s'être produite il y a plusieurs années dans un cadre familial, amical, professionnel.
    • Le choix de l'ancre : 3 types d'ancres sont possibles : visuelle, auditive, kinesthésique. La photo de ses enfants ou une photo de vacances permettent à leur seule vue de replonger dans les sensations de joie ; un air de musique ou un parfum peuvent déclencher des souvenirs agréables.Choisir de préférence l'ancre kinesthésique (un geste). Cette ancre est plus facile à activer puisqu'il s'agit d'effectuer un point de pression.
    • Anticiper le futur : " le film du succès ". La dernière étape consiste à prévoir le futur en imaginant le film du succès. En procédant de cette façon, nous " programmons " notre cerveau à la réussite.

    Avantages

    • Cette préparation mentale permet d'éviter du stress.

    Précautions à prendre

    • Choisir une scène, précise, contextualisée et prendre le temps de reconstituer mentalement le cadre. L'évocation de l'environnement de la scène choisie favorise l'émergence du vécu. Tester l'efficacité de l'ancre : activer le point d'ancrage pour se sentir confiant, à l'aise, sinon recommencer ou choisir un autre souvenir. Si l'ancre n'est pas utilisée régulièrement, elle perd de son efficacité.

    Martine-Éva Launet, Céline Peres-Court

    Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
    rédacteur en chef

    La Lettre de la Rédac

    Chaque semaine, l'essentiel de l'actu