Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de L'intelligence émotionnelle
Chapitre IV : Renforcer la maîtrise de soi

Fiche 07 : Évacuer ses tensions par le sport

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de L'intelligence émotionnelle

8 chapitres / 57 fiches

Bénéficier des effets de l'activité sportive sur le physique et le mental



En résumé

L'activité sportive est indispensable à notre équilibre physique et mental. Ses vertus sont multiples : impact sur notre état de santé général, sur le bien-être physique et émotionnel. La mise en mouvement a un impact physiologique rapide. Lors d'une activité soutenue, le corps produit des endorphines dont l'effet serait comparable à une drogue euphorisante (mais il n'y a pas d'effet de dépendance !). En outre, l'activité physique permet à l'énergie de l'émotion de s'exprimer par le corps et constitue ainsi un bon moyen de libérer ses tensions et d'évacuer ses pensées négatives.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Avoir une bonne condition physique.
  • Libérer ses tensions et pensées négatives.

Contexte

Au cours de notre activité professionnelle, nous passons la plupart du temps assis à travailler sur ordinateur, à échanger avec des collègues dans le cadre de réunions de travail.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Choisir une activité physique.
  • Adopter les bonnes pratiques
  • Méthodologie et conseils

    L'activité sportive améliore l'endurance, la force, l'équilibre, la musculation. Elle accentue le rythme cardiaque, permet une meilleure oxygénation de tout l'organisme. Elle protège de pathologies : maladies cardiaques, hypertension. Pour que l'activité choisie soit pleinement bénéfique, il faut la pratiquer régulièrement. Au bout de 30 minutes d'efforts, le corps s'abandonne, les muscles se relâchent, une sensation de bien-être nous envahit.

    • Choisir une activité physique : le plaisir lié à la pratique d'un sport implique un choix en fonction de ses goûts et besoins. Si vous aimez les sports toniques vous choisirez par exemple la danse, la marche nordique, si vous préférez des activités plus calmes, vous choisirez la natation, le tir à l'arc, etc. Les sports d'endurance, comme le jogging, le vélo, la natation, les balades en raquettes, le ski, les sports en salle, type cardio-training (rameur, tapis de course), mais aussi l'aérobic, le step, le football, le basket ou le handball, sont les plus " endorphinogènes ".
    • Libérer ses tensions : l'effort physique enraye le flot incessant des ruminations. Il est rare que les idées noires surviennent spontanément pendant l'exercice, si cela se produit : se concentrer sur l'activité, reporter son attention sur sa respiration et sur la position de son corps. Selon les témoignages de nombreux joggeurs, au bout de trente minutes, ils entrent dans un état où spontanément surgissent des pensées positives, voire créatives (cf.outil 37). Des activités telles que le yoga, le taï-chi, le qi-gong favorisent l'apaisement, mettent en énergie. Ces activités induisent un état de détente psychique, mentale et musculaire.
    • Adopter les bonnes pratiques :

      • Choisir un sport adapté à sa personnalité et son besoin favorise l'implication et l'engagement.
      • Se fixer des objectifs modestes au début. Un bon indice pour s'assurer du bon dosage : vous devez vous sentir moins fatigué après la séance qu'avant.
      • Pratiquer de préférence des exercices d'assouplissement et d'échauffement pendant au moins 10 minutes (cou, épaule, hanche, etc.).
      • Persévérer dans l'effort afin d'entrer dans l'état mental et physique optimal.
      • Pratiquer régulièrement et si possible en groupe : stimulation du groupe, plaisir de partager, incitation à la régularité.

    Avantages

    • Selon certains chercheurs, pratiquer l'activité choisie 3 fois par semaine suffit pour induire un effet positif sur la partie du cerveau qui contrôle l'humeur.

    Précautions à prendre

    • Selon votre âge et votre condition physique, faire attention au dosage de l'effort.

    Martine-Éva Launet, Céline Peres-Court

    Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
    rédacteur en chef

    La Lettre de la Rédac

    Chaque semaine, l'essentiel de l'actu