Méthodologie

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle
Chapitre IV : Développer sa valeur ajoutée

Fiche 12 : L'organisation de la veille professionnelle

  • Retrouvez 12 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

6 chapitres / 71 fiches

Faciliter la captation d'informations pertinentes

En résumé

La veille est un subtil équilibre entre le trop et le pas assez. L'organisation de la veille professionnelle a pour but de capter les informations essentielles à la création de valeur sans y passer des heures au détriment d'activités importantes.

Une fois le ciblage effectué et les outils de suivi mis en place, un simple rituel quotidien permet d'exploiter l'information pertinente. Le temps gagné à chercher l'information est utilisé à la transformer : commentaire ou analyse synthétique, idées pour enrichir les réflexions en cours et partage de cette information retraitée.

https://goo.gl/Crg2hj

Découvrez le témoignage vidéo

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Une veille régulière rend plus agile aux changements, enrichit les idées et permet d'être proactif.

Contexte

L'organisation en tant que telle est ponctuelle. Elle vise à faciliter la veille permanente.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Choisissez vos axes de veille.

    • Plus les axes sont précis, plus les informations captées sont pertinentes pour votre activité. Par exemple, les robots androïdes sont une cible plus précise que la robotique en général.
    • Identifiez les mots clés pertinents, ceux qui sont utilisés sur la toile.
    • Vous pouvez avoir plusieurs axes de veille distincts : un axe " actualités " large et quelques axes très précis.
    • Soyez sélectif, vous ne pourrez pas tout suivre.
  • Sélectionnez vos sources.

    • Avec les mots clés que vous avez identifiés, recherchez les sites Internet, blogs, forums, newsletters traitant du sujet.
    • Les sites d'actualité (grands noms de la presse) ou leurs rubriques spécialisées.
    • Suivez sur twitter ou LinkedIn les experts ou personnes influentes sur le sujet. Suivez sur Scoop-it les " curateurs " qui filtrent déjà l'information d'un de vos axes de veille.
    • Les sites ou blogs de vos concurrents.
  • Créez votre tableau de bord.

    • Choisissez un agrégateur de flux RSS : Netvibes, Feedly, Inoreader, Scoop-it pour regrouper vos sources au même endroit.
    • Paramétrez votre tableau de bord : créez autant d'onglets ou rubriques que vous avez d'axes de veille.
    • Enregistrez les adresses url de vos sources. Vous identifierez d'un coup d'oeil toute nouvelle information qui y sera postée.
  • Instaurez un rituel quotidien.

    • Choisissez votre horaire en fonction de votre activité et de votre chronobiologie (outil 19). La veille est une activité à faible charge mentale, idéale en " heures creuses ".
    • Exception : les sites sans flux RSS (exemple : sites des concurrents). Le rituel de veille sera associé au rythme de votre activité.
  • Exploitez les données intéressantes.

    • Traitez à chaud toutes les informations que vous jugez intéressantes.
    • Copiez les liens url dans les répertoires de vos projets pour les retrouver facilement.
    • Transmettez-les de manière ciblée avec un commentaire personnalisé : un angle de lecture, une première idée d'exploitation, une suite à donner pour creuser le sujet.
    • Partagez l'information sur les réseaux sociaux. Ajoutez un commentaire de votre cru pour créer de la valeur et contribuer à votre propre notoriété.

Méthodologie et conseils

  • Procédez par itération pour affûter vos axes de veille et sélectionner vos sources.
  • Mettez régulièrement à jour votre tableau de bord. Supprimez les flux sans intérêt. Ajoutez des liens au fil de votre navigation. Googlisez les nouvelles personnes que vous repérez. ¦

" La chance ne sourit qu'aux esprits préparés. " Louis Pasteur

Avantages

  • La veille alimente la réflexion, donne des idées nouvelles et facilite la prise de décision.
  • Elle contribue à la reconnaissance professionnelle.

Précautions à prendre

  • Limitez à 20 ou 30 minutes votre veille quotidienne. Une durée plus longue est inutile et peut consommer beaucoup de temps !

Pascale Bélorgey