Méthodologie

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

Chapitre V : Étendre son influence

  • Retrouvez 10 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

6 chapitres / 71 fiches

" Ne juge pas la journée en fonction de la récolte du soir, mais d'après les graines que tu as semées. "

Robert Louis Stevenson

L'épouse du savant

Il était une fois un savant dont les découvertes étaient susceptibles d'apporter de nombreux bienfaits à l'humanité. Cependant, personne le savait que son épouse qui partageait ses plus chers secrets, ses doutes et ses espoirs.

- Tes travaux mériteraient d'être connus, suggéra-t-elle un jour en lui tendant la Gazette Scientifique à laquelle il était abonné.

- Que dis-tu là, femme, s'exclama-il. Mes recherches ne sont pas abouties. Je serais la risée de mes confrères.

L'épouse du savant était tenace. À chaque parution de la Gazette, elle tentait de convaincre son mari de diffuser son savoir. Chaque fois, il se dérobait à la tâche. Il n'était pas prêt. Ses expériences l'accaparaient. Il doutait surtout de susciter l'intérêt de ses pairs dans l'état actuel de ses travaux.

Un jour, elle ouvrit la nouvelle édition de la Gazette sur une double page.

- Quelqu'un a écrit sur le même sujet que toi, annonça-t-elle.

Intrigué, le savant délaissa son expérience en cours pour lire l'article. La découverte était présentée de manière simplifiée, mais l'esprit acéré du savant décela entre les lignes le génie de son auteur.

- Il n'est pas signé, observa-t-il. En voilà un qui n'est pas fier de son talent.

- Ainsi tu admets qu'il a du talent ! s'écria son épouse. Je suis ravie de l'entendre. Car ses recherches ne sont pas plus abouties que les tiennes.

Le savant marqua une pause.

- N'insiste pas, femme, grogna-t-il enfin. Je décèle son potentiel parce que je connais bien le sujet ! Mais je gage que cet article n'intéressera personne d'autre que toi et moi.

Six mois plus tard, son épouse brandit le dernier numéro de la Gazette d'un air triomphant.

- L'article qui soi-disant ne devait intéresser personne a fait des émules, claironna-t-elle.

En effet, pas moins de trois publications s'inspiraient ouvertement du mystérieux auteur, dont les travaux étaient qualifiés de remarquables.

- Ces avancées sont originales, admit le savant, troublé, avant de se replonger avec une ardeur redoublée dans ses recherches.

Deux mois ne s'étaient pas écoulés lorsque son épouse revint très excitée d'une course en ville. Sur les murs de l'université était placardée l'annonce d'un colloque sur le thème des recherches de son mari.

- Dois-je préparer tes dossiers ? s'enquit-elle les yeux brillants.

- Je n'ai pas fini mon travail ! s'affola le savant. Des pans entiers de mon étude restent à éclaircir. Tu veux donc me ridiculiser ? Bientôt tu vas me proposer d'ouvrir mon laboratoire aux curieux, pour qu'ils constatent d'eux-mêmes mes échecs !

- Ce ne serait pas une mauvaise idée, répliqua son épouse. La science progresserait plus vite si les chercheurs ne reproduisaient pas les erreurs de leurs pairs. Quoi qu'il en soit, tu as fait de nouvelles découvertes ces dernières semaines qui mériteraient d'être partagées.

- À quoi bon ? soupira le savant. C'est trop tard. Ce n'est plus à moi de prendre la parole, mais à l'auteur de la première publication sur le sujet. Ce savant jugé remarquable est bien plus légitime que moi pour s'exprimer devant nos confrères.

Le visage de son épouse s'illumina.

- Je vais préparer tes affaires, affirma-elle. Car ce savant remarquable, c'est toi. Je n'ai fait que transcrire les résultats de tes recherches pour les publier à ta place. Toute la communauté scientifique est impatiente de t'entendre.

Il fallut encore plusieurs semaines au savant pour se décider. Le jour du colloque, devant une assemblée d'éminents chercheurs, il proposa de créer un laboratoire commun pour faire avancer la science ensemble, pour le bien de l'humanité.

Il fut applaudit pour cette innovation qui révolutionnait les méthodes scientifiques.

- Je ne mérite pas vos applaudissements, se récria-t-il. Cette idée est celle de ma chère épouse, sans qui je ne serais pas parmi vous aujourd'hui.

Les outils
52 La présentation d'une idée innovante144
53 Le doodling ou visual thinking146
54 Le test à petite échelle148
55 L'exposé percutant150
56 L'orientation transverse154
57 La puissance du don156
58 Le modèle des leaders158
5 L'exemplarité160
60 Le positionnement personnel sur les réseaux sociaux162
61 L'utilisation des réseaux sociaux164

Pascale Bélorgey