Méthodologie

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle
Chapitre II : Performer à moindre effort

Fiche 09 : La recherche d'information

  • Retrouvez 13 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils de L'Efficacité professionnelle

6 chapitres / 71 fiches

Savoir ce que l'on cherche et procéder par itération

En résumé

L'information est devenue tellement pléthorique qu'il est facile de se perdre dans les délices d'une exploration sans fin. C'était déjà vrai du temps du bon vieux papier, mais la tentation est décuplée par la facilité déconcertante du clic sur un lien hypertexte.

La recherche d'information vise à reprendre le contrôle de notre quête. En procédant avec méthode sans perdre de vue notre objectif, nous pouvons gagner un temps considérable à investir dans la phase d'exploitation de l'information - l'analyse, la réflexion, la création - qui est aussi passionnante et crée plus de valeur ajoutée.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Le but est de trouver rapidement une information pertinente par rapport à un objectif précis.

Contexte

Cet outil traite de l'information au sens large, quelle qu'en soit la source. Pour le Web, voir pages suivantes.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Donnez-vous un objectif précis.

    • Vous pouvez avoir un objectif généraliste et précis sur un sujet nouveau, par exemple " repérer les différents courants de pensée ".
    • Listez les sources d'information possibles : le Web, la presse, les documents internes, mais aussi les experts que vous connaissez ou des personnes qui peuvent vous aiguiller.
    • Repérez les mots-clés utiles pour une recherche sur le Web.
  • Faites le tri avec le survol.

    • Qu'il s'agisse de documents papier, de presse écrite ou d'articles Web, le survol permet de décider ou non de les lire.
    • Parcourez le document en vous attardant sur le titre, le chapeau (introduction d'un article), les intertitres et les zones de synthèse.
    • Ne cherchez pas à intégrer, mais juste à trier. Si vous sélectionnez un document, gardez-le pour le lire plus tard. Sur le Web, ajoutez-le à vos favoris dans le dossier en cours.
  • Retirez une synthèse avec l'écrémage.

    • Plus on lit vite, mieux on comprend le sens d'un texte. Attardez-vous sur la structure générale du texte en lisant les débuts de paragraphe, en repérant les mots charnière (mais, cependant, d'abord ensuite enfin, a contrario, etc.).
    • Notez à chaud une synthèse des idées clés. Vous pouvez utiliser une carte mentale pour noter les idées sans ordre mais en les regroupant par thème.
  • Réservez la lecture approfondie pour les sujets de fond.

    • Ce que vous voulez retenir, exploiter, comprendre en profondeur.
    • Prenez des notes : dans la marge, avec les fonctions disponibles dans le menu " commentaire " d'un fichier pdf ou d'une liseuse.
    • Ou prenez des notes sur feuille de papier. Privilégiez le doodling (outil 53), les annotations sous forme de symboles ou pictogrammes pour les repérer ensuite plus facilement.
  • Croisez les sources et pratiquez le ciblage.

    • Le croisement des sources permet de fiabiliser l'information. Repérez les sites officiels, les données similaires.
    • Le ciblage consiste à se donner un objectif de vérification et à rechercher cette information précise en repérant l'image d'un chiffre ou d'un mot.

Méthodologie et conseils

  • Donnez-vous un budget temps, puis exploitez sans attendre vos informations. Vous saurez mieux ce qui vous manque pour faire une nouvelle recherche plus ciblée.
  • Repérez les sources d'information fiables.
  • Organisez votre veille (outil 51) pour obtenir des informations en mode " push " sans effort.
  • Gagnez du temps en enregistrant dans vos " favoris " les sites des sources que vous êtes amené à consulter fréquemment. ¦

" Attendre d'en savoir assez pour agir en toute lumière, c'est se condamner à l'inaction. " Jean Rostand

Avantages

  • Cette méthode en entonnoir qui utilise les techniques de lecture active combine largeur de recherche et précision des informations.

Précautions à prendre

  • Résistez à la tentation de l'exhaustivité.

Comment être plus efficace ?

Internet offre un potentiel infini d'information, mais peut vite ressembler à une forêt vierge dans laquelle nous pouvons nous perdre - ou passer à côté d'un trésor enfoui.

La connaissance de quelques pistes peut nous faire gagner du temps et nous permettre de récolter une information à la fois riche et fiable.

La recherche par mots-clés

La recherche par mots-clés est le mode le plus classique et le plus facile. Encore faut-il choisir les bons mots-clés. Si vous ne trouvez pas votre bonheur au premier clic, essayez plusieurs stratégies :

  • Affiner la recherche en alignant plusieurs mots-clés. L'information que vous cherchez sera plus lisible sans tout ce " bruit " de propositions inutiles.
  • Élargir la recherche en supprimant quelques mots secondaires : des informations pertinentes peuvent se trouver dans des pages en marge de votre sujet (par exemple, supprimez une référence géographique ou une date trop précise).

Dans les deux cas, en procédant par itération, vous sélectionnerez les sources intéressantes dans lesquelles vous pourrez approfondir votre recherche.

La recherche par sites spécialisés

Les sources d'information les plus fiables sont les sources officielles : sites du gouvernement, de l'éducation, les sites des fédérations, et plus généralement tous les sites qui sont à la source de l'information. Par exemple, marchesonline.com publie les appels d'offres.

Les annuaires sont également une piste précieuse. Outre les pages jaunes ou blanches, il existe des milliers d'annuaires. Ils donnent une information fiable et précise classée selon les critères pertinents du sujet : par secteur géographique, par branche professionnelle, par catégorie, etc. L'annuaire des réseaux de place des réseaux.com donne par exemple les adresses de tous les réseaux répertoriés par l'organisme de référence des réseaux !

Rejoindre un groupe spécialisé sur les réseaux sociaux peut apporter des contacts précieux pour approfondir une recherche. Pour cela, rejoignez un groupe en lien avec votre centre d'intérêt directement dans LinkedIn ou Viadeo.

Remonter le temps

Rien n'est plus agaçant que d'avoir " perdu " une information lue sur le Web et qui semble avoir disparu ! Vous pouvez aussi vouloir comparer deux " années " d'un site, dont seules les pages de l'année en cours seront visibles.

Le site " waybackmachine.org " vous permet de retrouver les pages anciennes.

Le Web invisible

On estime à environ 40 % ces pages Internet qui ne sont pas indexées et donc " invisibles " des moteurs de recherche. On y trouve des bases de données d'organismes publics ou privés, des bibliothèques, des rapports de thèse.

Certaines de ces pages sont payantes ou accessibles uniquement via un mot de passe, mais un grand nombre sont accessibles à tous gratuitement - à condition de les trouver. Pour cela, il faut connaitre leur existence. Car leur portail, lui, est indexé et donc " visible ". Explorez par exemple le portail des signets de la BNF selon vos centres d'intérêt.

" C'est ce que nous pensons déjà connaître qui nous empêche souvent d'apprendre. " Claude Bernard

http://goo.gl/q52Dyg

Découvrez l'impact de la lecture sur écran

EXEMPLE de recherche sur Internet

Pascale Bélorgey