Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la stratégie
Chapitre VIII : Management stratégique

Fiche 01 : Politique et management stratégique

  • Retrouvez 10 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 15 août 2016
©

La boîte à outils de la stratégie

8 chapitres / 56 fiches

Trois composantes définissent le management stratégique en tant que métier du dirigeant. 1. Le diagnostic stratégique : la compréhension du contexte stratégique. 2. Les choix stratégiques : la détermination des orientations stratégiques. 3. Le déploiement stratégique : la mise en oeuvre de la stratégie et la conduite du changement. Le dirigeant peut gérer les interactions entre ces 3 approches en utilisant les leviers de la politique d'entreprise.

  • Imprimer

Le métier du dirigeant

Source : d'après Gerry Johnson, Richard Whittington, Kevan Scholes, Duncan Angwin, Patrick Regnér, Frédéric Fréry, Stratégique, Pearson, 10e édition, 2014.

Source : d'après Gerry Johnson, Richard Whittington, Kevan Scholes, Duncan Angwin, Patrick Regnér, Frédéric Fréry, Stratégique, Pearson, 10e édition, 2014.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Le management stratégique se définit comme le processus de construction de la stratégie à chacun de ses stades : de son élaboration jusqu'à sa mise en oeuvre. La politique d'entreprise et ses 4 facettes (stratégie, structure, décision et identité) définissent les leviers à la disposition du dirigeant.

Contexte

Le métier du dirigeant consiste aussi à impliquer tous les niveaux de management (top management, management intermédiaire et management de terrain) à ce processus stratégique. L'adhésion et l'engagement de tous les collaborateurs sont une condition du succès de la démarche.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Le diagnostic stratégique (contexte) : il consiste à comprendre l'impact sur la stratégie de l'environnement externe, de la capacité stratégique de l'entreprise (ses ressources et compétences) et des attentes et influences des parties prenantes (actionnaires, salariés, clients, fournisseurs...).
  • Les choix stratégiques (contenu) : ils incluent la sélection des stratégies futures, au niveau de l'entreprise (spécialisation ou diversification) et de ses DAS (stratégie concurrentielle ou collaborative), ainsi que les modes de développement (croissance interne ou externe).
  • Le déploiement stratégique (processus) : il s'agit de mettre la stratégie en oeuvre (strategy implementation). L'accent est mis sur le rôle de l'organisation (structure, processus et coordination), les leviers stratégiques (humain, information, finance et technologie) et la conduite du changement.

Méthodologie et conseils

Le management stratégique consiste à gérer les interactions entre stratégie, structure, décision et identité.

Cette approche séquentielle ne doit pas faire penser que le management stratégique est une démarche linéaire réservée au seul dirigeant. Tous les managers peuvent être impliqués dans l'élaboration, la formulation et la mise en oeuvre de la stratégie.

Pour cela, la planification est un outil efficace de management stratégique. Une planification " haut-bas-haut " permet d'impliquer les unités opérationnelles dès le processus d'élaboration de la stratégie. Le dirigeant peut ainsi créer un environnement favorable à la pratique du management stratégique.

Avantages

  • Politique d'entreprise et management stratégique décrivent l'ensemble des facteurs du processus stratégique. Cette approche large permet d'en cerner les aspects essentiels.

Précautions à prendre

  • La dérive stratégique est l'inadaptation progressive de la stratégie d'une entreprise aux évolutions de son environnement. Figés dans leur vision du monde, les managers peuvent rester prisonniers de leur expérience individuelle ou collective. Cette dérive peut être la conséquence d'un management stratégique inefficace, particulièrement pour la phase de diagnostic.

Bertrand Giboin © Dunod

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

s