Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la stratégie
Chapitre V : Structure et stratégie organisationnelle

Fiche 09 : La structure par projets

  • Retrouvez 10 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 12 août 2016
©

La boîte à outils de la stratégie

8 chapitres / 56 fiches

La structure par projets organise l'entreprise dont l'activité a un caractère non répétitif (grands travaux, ingénierie complexe, production de films...). Des équipes temporaires sont dédiées à un projet et dissoutes une fois qu'il est achevé. Le produit ou service est conçu et réalisé afin de satisfaire un besoin unique. Cette structure peut être mise en place parallèlement à une organisation stable ayant une activité plus récurrente. Le dirigeant doit avoir la capacité de manager efficacement des opérations à durée déterminée.

  • Imprimer

Une organisation intermittente

Structure pure par projets

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Chaque chef de projet doit veiller à l'optimisation de 3 paramètres indépendants :

  • la qualité technique ;
  • les délais ;
  • les coûts de son projet.

Il définit l'organigramme transversal du projet et devient responsable de sa conduite.

Contexte

Cette forme de structure s'est développée dans les grandes entreprises industrielles pour créer de nouveaux produits ou mettre en oeuvre des investissements lourds.

Elle s'est développée ensuite à travers les partenariats et les alliances, notamment pour la conception et la mise au point de services (informatique, téléphonie, banques...

Comment l'utiliser ?

Étapes

On distingue 3 types de structures par projets suivant la nature des projets.

  • La structure pure par projets : elle est adaptée aux projets de grande taille, d'une durée importante (2 ans ou plus) et très différents les uns des autres (construction de barrages, de plates-formes pétrolières off-shore...). L'entreprise apparaît comme un conglomérat de projets, tous autonomes, et sans standardisation possible. Aucune activité récurrente ne coexiste parallèlement aux projets.
  • La structure mixte projets-fonctions : des économies d'échelle entre projets sont envisageables, par standardisation des méthodes. L'entreprise doit adopter une structure fonctionnelle pour gérer les moyens communs et une structure par projets pour leur exécution (construction de maisons individuelles, SS2I...).
  • La structure matricielle projets-métiers : chaque projet est croisé avec un métier. Les moyens utilisés et les opérations sont étroitement liés. Cette structure est utilisée dès que la technologie développée dans les projets est complexe et évolutive (Nasa, Cnes...).

Méthodologie et conseils

Pour une entreprise dont les activités ne sont pas répétitives, une organisation permettant de gérer les projets temporaires.

Le dirigeant doit assurer à chaque chef de projet tous les moyens nécessaires à la réponse au cahier des charges et au bon déroulement du projet : appui hiérarchique, libre définition des priorités, mise à disposition du personnel et des moyens techniques, négociation avec les sous-traitants...

La gestion des risques dus aux aléas est un élément clé de la gestion de projets.

Avantages

  • Cette structure permet au chef de projet d'organiser la mobilisation des moyens nécessaires à la réalisation du projet, de contrôler son déroulement et de résoudre les conflits inhérents.

Précautions à prendre

  • L'acquisition d'expérience est plus délicate dans une structure par projets que dans une activité répétitive, car les possibilités de standardisation sont faibles. Seuls les chefs de projet peuvent capitaliser leur expérience. Le dirigeant doit donc encourager la diffusion de leurs compétences dans l'entreprise.

Bertrand Giboin © Dunod