Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Organisation
Chapitre VIII : L'efficacité du manager face à son organisation

Fiche 06 : L'analyse transactionnelle au service de l'organisation

  • Retrouvez 8 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 11 déc. 2017
©

La boîte à outils de l'Organisation

9 chapitres / 63 fiches

Obtenir plus d'efficacité grâce à l'AT

En résumé

Tout comme l'analyse grammaticale traite de la forme et de la place des mots dans la phrase, l'analyse transactionnelle s'occupe de la forme et de la place des échanges dans la relation à autrui. Elle décrit les caractéristiques de nos transactions avec les autres et avec nous-mêmes. Elle est basée sur l'idée que chacun peut devenir autonome en apprenant à se sentir responsable, à prendre ses propres décisions, à ressentir et exprimer ses sentiments.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Grâce à l'analyse transactionnelle, nous pouvons apprendre à bien gérer notre énergie psychique en la répartissant harmonieusement dans nos relations avec les autres.

Contexte

Dans les relations entre individus, les comportements, les actes et les paroles des personnes sont des signes de leurs états. En travaillant sur ces états, on peut améliorer notre capacité à communiquer, à manager, voire à faire de la créativité. Mais cela passe par une connaissance de nous-même. Ensuite, on peut déceler l'état du " Moi " de l'autre. Cela s'applique à tous en commençant par les managers.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Nous avons tous en nous trois états du " Moi ". Il s'agit du parent, de l'adulte et de l'enfant. Chacun de ces états a ses caractéristiques.

  • Le parent. Les comportements, pensées et sentiments sont copiés sur les parents ou figures parentales. C'est l'état du moi où sont enregistrées notre conception du monde et de la vie, nos croyances, nos valeurs, nos règles, nos traditions... On en distingue deux types :

    • Le parent normatif propose et fait respecter des normes applicables, utiles, nécessaires, souples, protectrices, contractuelles...
    • Le parent nourricier apporte de l'aide en répondant à une demande réelle et sans limiter l'autonomie d'autrui.
  • L'adulte. Les comportements, les pensées et les sentiments sont en réaction directe à l'ici et maintenant. C'est l'état du moi qui appréhende et traite la réalité de manière objective, traite l'ensemble des données internes et externes, sans préjugés ni illusions.

    Il appréhende les faits. Il expérimente, analyse, déduit de manière réaliste, écoute, interroge...

  • L'enfant. Les comportements, pensées et sentiments sont reproduits de l'enfance. Il s'agit de l'état du moi qui s'adapte à l'environnement (situations, personnages), réagit spontanément, exprime des sentiments. On en distingue deux types :

    • L'enfant adapté soumis ou rebelle s'adapte aux normes et aux règles de la vie sociale avec réalisme et facilité. Il est à l'aise dans ses relations : confiance. Il est capable de mettre en cause les règles obsolètes et inacceptables.
    • L'enfant libre exprime son authenticité, sa spontanéité, son indépendance et sa créativité de façon positive. Il repère ses besoins et les satisfait. Il exprime ses émotions.

Chaque état du moi peut être utilisé de manière positive (adéquate) ou non. On entend par positif un état du moi utilisé pour favoriser les choix et les comportements constructifs pour l'individu et la société, et par négatif des choix et comportements destructeurs ou autodestructeurs.

Méthodologie et conseils

  • Quand les transactions entre individus sont parallèles, la communication peut progresser.
  • La transaction croisée introduit une rupture dans la communication. Il est nécessaire, pour qu'elle reprenne, que l'un des deux ou les deux individus changent d'état du moi.

Avantages

  • Mieux se connaître pour une plus grande harmonie avec soi et les autres.
  • Faire ses propres choix.
  • Développer sa capacité à vivre des échanges authentiques.

Précautions à prendre

  • Développer l'aspect positif de l'état utilisé.
  • Se synchroniser.

Comment être plus efficace ?

Le parent

  • Le parent normatif positif énonce et rappelle les règles, les limites, les droits, les normes. Sa fonction est protectrice. Les règles qu'il propose sont souples. Il favorise les clarifications des situations, des objectifs, etc.
  • Le parent normatif négatif, appelé aussi " persécuteur ", impose les règles. Il manque de souplesse, est souvent excessif et provoque des réactions infantiles négatives. Il dévalorise les autres.
  • Le parent nourricier positif encourage, aide, donne, conseille.
  • Le parent nourricier négatif appelé aussi " sauveur " fait, pense et ressent à la place des autres, sans se soucier de la demande. Il provoque des réactions de dépendance. L'aide est apportée à partir d'une position de supériorité qui dévalorise l'autre.

L'adulte

  • L'adulte est centré sur l'analyse de la réalité, ici et maintenant. Il enregistre les informations apportées par l'expérience, sait traiter objectivement les données et fonctionner sur le mode rationnel. Nous sommes dans notre état " adulte " quand nous collectionnons les faits, les informations pour enrichir notre réflexion, lorsque nous proposons sans imposer en prenant soin d'analyser ce que nous obtenons en retour. Sa fonction principale est de nous permettre de bien réagir à une situation, questionner, informer, organiser et avoir tout comportement adéquat à la réalité du moment.

L'enfant

  • L'enfant adapté tient compte de l'environnement, de ses règles et de ses contraintes :

    • Soit en se soumettant (enfant adapté soumis) : l'enfant adapté soumis positif s'adapte bien aux règles de la vie en société et sait tenir compte d'autrui ; l'enfant adapté soumis négatif se " sur-adapte " aux demandes alors qu'elles lui sont préjudiciables.
    • Soit en se rebellant (enfant adapté rebelle) : l'enfant adapté rebelle positif s'adapte en réagissant, en donnant ses propres idées, en s'opposant aux abus d'autorité ; l'enfant adapté rebelle négatif s'oppose systématiquement aux idées ou aux demandes des autres d'une manière parfois " automatique " qui vise à attirer l'attention. Cette opposition peut être très directe, voire violente, mais aussi plus subtile.
  • L'enfant libre agit en fonction de ses envies, de ses besoins. Il montre des formes naturelles de comportement :

    • L'enfant libre positif s'exprime de manière spontanée, ce qui peut être efficace, charmant et stimulant.
    • L'enfant libre négatif s'exprime sans tenir compte des circonstances, des autres, des règles sociales, ce qui peut choquer et gêner les interlocuteurs.

Apprendre à se connaître soi-même et à connaîtreles autres : source d'efficacité.

EN SITUATION : Quelques astuces pour développer chacun de ces états

En fonction des situations, on peut avoir besoin de développer un des états cités.

Parent normatif

  • Rappeler les règles.
  • Indiquer les procédures.
  • Donner clairement son opinion.
  • Dire ce qu'on estime bien ou mal.
  • Etc.

Parent nourricier

  • Repérer les motivations de ses collaborateurs.
  • Identifier les besoins des autres.
  • Découvrir les qualités de quelqu'un.
  • Définir l'aide réelle à apporter à quelqu'un.
  • Etc.

Adulte

  • Écouter - Reformuler.
  • Questionner sans juger ni conseiller.
  • Décrire les situations à partir de faits.
  • Décider une action.
  • Etc.

Enfant adapté

  • S'intégrer à un groupe en faisant ce qu'il faut pour être accepté.
  • Suivre les règles et les procédures.
  • Exprimer ses propres idées même si elles vont à contre-courant.
  • Innover et remettre en question les habitudes.
  • Etc.

Enfant libre

  • Être connecté à ses sensations et émotions.
  • Exprimer ses sentiments, envies et préférences.
  • Lister ses motivations.
  • Se donner des buts agréables.
  • Etc.

Benoît Pommeret

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

s