Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Organisation

Chapitre IV : Les groupes de travail

  • Retrouvez 3 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 11 déc. 2017
©

La boîte à outils de l'Organisation

9 chapitres / 63 fiches

Constituer un groupe de travail

Quand on désire travailler sur un projet qui va générer des solutions à une problématique, il est clair que ces solutions auront des incidences sur l'organisation de l'entreprise. Avant de se diriger vers des solutions qu'on peut avoir en tête, il faut passer par la case diagnostic de la situation.

Une fois, le constat de la situation établi avec ses points forts et ses points nécessitant des actions, on passe à la phase recherche de solutions. Pour cette phase, il se peut que certaines solutions soient évidentes et ne nécessitent pas de véritables groupes de travail. Il y en a d'autres qui, elles, nécessitent que des gens de différentes compétences se mettent autour d'une table pendant plusieurs heures, parfois en plusieurs réunions, pour trouver ces solutions.

On crée alors des groupes de travail avec les personnes idoines pour le sujet traité. Ces groupes de travail nécessitent un animateur, un rapporteur et surtout une méthode de travail définie pour atteindre l'objectif.

C'est la complémentarité des compétences qui fait avancer le groupe. L'intérêt d'un groupe de travail est la confrontation des idées qui permet, par la force des arguments, au groupe de progresser.

Organiser des réunions de travail

L'organisation et la tenue de réunions de travail doivent respecter certaines règles. Il y a les règles incontournables : sans elles, il y a de forts risques pour que la réunion soit inefficace et ne permette pas de produire les livrables attendus. Ainsi, une réunion doit comporter un ordre du jour. Et pour chaque réunion, une convocation est adressée aux personnes concernées, qui doit comporter un minimum d'informations. Ces informations, par leur précision, permettront de clarifier pour tous ce qui va se passer, les objectifs attendus, les préparations à faire et le mode déroulement de la réunion. À l'issue de la réunion, un rapport doit être écrit et diffusé. Pour qu'un rapport soit exploitable de façon efficace, il doit respecter un certain nombre de règles.

Ces règles sont des règles de bon sens, mais, comme on le dit souvent : " ça va sans dire, mais c'est encore mieux en le disant. ". Il n'y a rien de tel que de réexpliquer des choses qui semblent évidentes. Car, si elles paraissent évidentes, mais dont on oublie parfois certains éléments qui ont une grande importance.

Benoît Pommeret

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu