Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Intelligence collective

Chapitre I : Cadre général

  • Retrouvez 3 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Intelligence collective

7 chapitres / 65 fiches

" La complexité existe quand notre niveau de connaissance ne nous permet pas d'apprivoiser l'ensemble des informations. "

Edgar Morin

Quel est l'apport des organisations apprenantes en intelligence collective ? L'intelligence collective est-elle un concept à la mode ou bien un enjeu important de notre époque ? Pourquoi la complexité nécessite-t-elle le recours à l'intelligence collective ? Comment mieux comprendre la complexité et la maîtriser grâce à la pensée systémique ?

Une organisation est un système vivant

Les organisations ressemblent aux systèmes vivants qui sont régis par les lois du vivant et des systèmes. L'un des enjeux des entreprises consiste à s'adapter constamment à leur écosystème et à mobiliser l'énergie au service d'une ambition collective et de la création de valeur.

Nous sommes face à une mutation sans précédent de nos entreprises et notamment de la relation au travail. Sa valeur, son sens, ses fondements sont chahutés, en particulier par les nouvelles générations X et Y baignées dans un univers numérique qui remet en question les organisations, le rapport à l'information, au savoir, au pouvoir et qui ont des attentes différentes de leurs aînés sur leur mode de vie.

Le changement n'est plus linéaire, il est imprévisible, circulaire et systémique, il devient impossible de gérer le monde d'aujourd'hui avec les schémas antérieurs et les solutions du passé. Les organisations hiérarchiques et tayloriennes sont mises à mal au profit de modèles de gouvernance basés sur l'intelligence collective et sur l'action réfléchie.

La complexité est une donnée réelle de notre ère

Nous sommes face à un monde plus volatil, incertain, complexe, ambigu (VICA), qui a besoin de nouvelles approches, méthodes et outils pour être appréhendé dans sa globalité systémique et non comme des parties disjointes.

La systémique répond à ces enjeux de complexité, c'est une invitation à un nouveau mode de pensée qui inclut les différences entre les hommes. Elle ne remet pas en cause les façons de faire, elle invite à un nouveau regard, une prise de recul pour prendre les événements dans leur ensemble.

Définitions

L'intelligence coopérative désigne une organisation collective du travail dans laquelle les buts sont communs mais les tâches distribuées.

L'intelligence collective correspond à une organisation du travail dans laquelle les buts et les tâches sont communs et le travail collectif.

L'intelligence collaborative désigne plus précisément les outils de collaboration utilisés de plus en plus dans les entreprises pour mener à l'intelligence collective.

L'intelligence co-élaborative est le fruit de l'innovation réalisée en collectif et conduit également à l'émergence de l'intelligence collective.

Définir ces concepts est néanmoins un débat qui reste ouvert et les définitions sont multiples à l'image de ce qu'ils représentent !

L'apprenance

Peter Senge, professeur et chercheur au MIT, a posé les fondamentaux de l'organisation apprenante dans La Cinquième Discipline où il définit les cinq disciplines - pensée systémique, vision partagée, maîtrise personnelle, modèles mentaux et apprenance en équipe - qui aboutissent à l'intelligence collective. Il n'y a pas d'intelligence collective sans apprenance. L'apprenance transcende l'apprentissage car elle responsabilise et rend acteur l'apprenant ; il ne s'agit pas d'une relation de maître à élève mais d'un engagement réfléchi. Ces cinq disciplines permettent de construire des organisations apprenantes qui facilitent l'émergence de l'intelligence individuelle et collective. Il s'agit de capitaliser sur les expériences de chacun, d'apprendre à partir du partage de celles-ci afin d'accroître la réactivité et le potentiel créatif des organisations et des hommes.

Béatrice Arnaud, Sylvie Caruso Cahn