Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Intelligence collective

Chapitre II : Faire grandir sa posture de leader

  • Retrouvez 9 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Intelligence collective

7 chapitres / 65 fiches

" Pour devenir un leader, vous devez d'abord devenir un être humain. "

Confucius

Pour quelles raisons les leaders ont-ils besoin de travailler sur leur posture ? Qu'est-ce que leur apporte la prise de conscience sur leurs modèles mentaux ? D'où vient cet engouement pour les intelligences émotionnelles et somatiques, pour la pleine conscience dans les organisations ?

Qu'entend-on par leader ?

La racine du mot leader vient du verbe anglais lead (conduire) et de sa racine indo-europèenne leith qui évoque le franchissement d'un seuil. Il s'agit de passer d'une posture de leader sachant, dépositaire de l'autorité vers une posture de leader apprenant et ouvert, ayant de nouvelles prises de conscience.

Par leader, nous entendons toute personne, quel que soit son niveau hiérarchique, qui adopte cette posture de travail sur soi, d'alignement de sa vision et de ses valeurs.

Changement de paradigme

Nous sommes face à un changement de paradigme de niveau jamais égalé dans notre histoire. Les changements continuels de l'environnement conduisent les dirigeants à faire évoluer très fréquemment leurs organisations et imposent de nouvelles façons de penser, d'agir et de collaborer.

Dans ce contexte, l'intelligence collective peut constituer un facteur important d'efficacité des équipes et de performance durable dans les entreprises. Ce qui fait la richesse de l'intelligence collective au regard d'un simple travail collectif, c'est le dépassement et la création d'une valeur ajoutée consécutive à la relation entre les membres du collectif ainsi que le désir d'apprendre ensemble.

Adapter sa posture de leader

Il existe des façons de faire qui permettent de créer les conditions d'émergence de l'intelligence collective tant au niveau pratique et opérationnel que stratégique. Lorsque celles-ci sont couplées à des façons d'être, elles deviennent des leviers majeurs pour les entreprises. Certaines caractéristiques sont indispensables telles que la confiance, la bienveillance, l'écoute active, l'empathie pour laisser à soi et à l'autre la possibilité de s'aventurer dans cet espace de partage où il est utile de laisser tomber le masque et adopter d'autres comportements.

S'engager dans le développement personnel est un prérequis pour élargir nos consciences, définir notre vision, éveiller notre créativité, et cultiver notre intériorité afin de s'aligner sur ce qui est vraiment important pour nous. Ceci peut se mettre en place quelle que soit la position hiérarchique du leader qui doit incarner l'exemplarité, sortir de l'inflation égotique s'il veut entraîner les autres dans des dynamiques en intelligence collective.

La capacité à mobiliser l'énergie et l'intelligence collective autour d'une ambition et d'une vision partagées passe par de nouveaux modèles de gouvernance qui favorisent la co-responsabilité, la prise d'initiative, le leadership partagé, le fonctionnement en réseau apprenant. Il appartient aux leaders de créer un climat, d'installer les conditions pour que tous les collaborateurs, quel que soit leur niveau dans l'organisation, puissent s'exprimer librement, avec la tête, le coeur et le corps.

L'organisation du dossier

Nous avons choisi de présenter des outils qui permettent de prendre conscience de nos modèles mentaux. D'autres outils apportent de nouvelles compétences et des moyens d'acquérir des facultés pour le leader apprenant. Nous avons souhaité également mettre l'accent sur les autres intelligences qui sont si indispensables aujourd'hui dans nos organisations.

Béatrice Arnaud, Sylvie Caruso Cahn

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu