Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Intelligence collective
Chapitre V : Faciliter les groupes

Fiche 14 : Le check out

  • Retrouvez 16 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Intelligence collective

7 chapitres / 65 fiches

Des exemples de questions



En résumé

Les outils de check out ou clôture ou déclusion sont très simples et essentiellement basés sur des questions dont la nature change en fonction de l'objectif. Ils visent à encadrer la réunion de bout en bout en accordant à toutes les phases de la rencontre la même importance.

La fin est ainsi une séquence en soi et nourrit l'individu comme le collectif en enrichissant la perception individuelle de celle du groupe. Les autres expriment et activent ou réactivent ce que l'on a pu penser ou oublier, renforçant jusqu'au bout la force de l'intelligence collective.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Clôturer une réunion, un séminaire.
  • Ancrer les apprentissages individuels et collectifs, partager les enseignements.
  • Accueillir les échos d'un groupe et partir avec ses résonnances.
  • Disposer pour chacun et pour tous de l'état d'esprit, du niveau d'énergie des participants.
  • Fournir une forme d'évaluation subjective aux organisateurs, une tonalité.

Contexte

Les outils de chek out sont le plus souvent utilisés pour finir, clôturer une rencontre (réunion, séminaire, formation) mais parfois aussi en fin de séquences intermédiaires, avec une équipe naturelle de travail, ou ad hoc, ou avec un grand groupe, en particulier pour ancrer des apprentissages ou lorsque les séquences sont très différentes.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Le facilitateur rappelle brièvement les grands temps de la journée et demande aux participants soit de répondre spontanément à la consigne, soit de se concentrer avant de faire part de leur réponse à la consigne (une à deux minutes).

En fonction des objectifs visés par le check out, il existe de nombreuses formulations possibles orientées actions, apprentissages cognitifs et émotionnels : qu'ai-je envie de changer dès demain ? Avec quoi je repars ? Qu'ai-je appris ? Dans quel état suis-je, vais-je partir ? Une image ou un objet qui décrivent mon ressenti ? Une couleur ou une carte projective et ce qu'elles disent de moi ?

Les personnes peuvent aussi faire un check out plus complet par binômes ou trinômes (une à dix minutes au total) et garder un mot, une phrase à partager en grand groupe.

Le partage final se fait si possible en un mot ou une phrase courte, debout ou assis en grand cercle, de façon rythmée pour entendre tous les participants ou le maximum de personnes en fonction du nombre, et maintenir une dynamique à un moment où la fatigue se fait ressentir.

Méthodologie et conseils

Le check out peut être spontané mais certains facilitateurs proposent un temps de concentration qu'ils conduisent souvent en demandant aux participants de s'installer confortablement, de respirer et de fermer les yeux, pour se recentrer et faire émerger, à travers la visualisation et le film intérieur de la journée, la sensation la plus forte ou ce qui les a le plus marqués. Le facilitateur peut proposer de choisir une carte projective préalablement disposée sur une table.

Le check out peut être ritualisé après chaque réunion dans certaines organisations et renforce la compétence à identifier ses émotions, ses apprentissages.

Avantage

  • Entendre de façon rythmée et parfois répétitive les autres, vient élargir son champ de conscience de ses propres apprentissages, de l'impact de la rencontre et du travail sur chacun.

Précautions à prendre

  • Il est important de respecter l'heure de fin annoncée et d'anticiper suffisamment pour que la séquence de check out soit réalisée en présence de tous.
  • Dans le cas où un engagement des participants sur des actions est prévu dans le déroulé global et en fin de journée, il est important de distinguer le temps de l'expression des actions de celui spécifique au check out.

Béatrice Arnaud, Sylvie Caruso Cahn

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu